Tag : feedburner

Feedburner se dote d’une nouvelle interface

Feedburner le service de gestion de flux RSS racheté par Google 100 millions de dollars vient enfin d’avoir un coup de make up et cela était plutôt nécessaire, l’ancienne interface commençant à faire vieillotte. Les habitués des services Google reconnaitront la touche design de Google avec des similitudes entre cette nouvelle interface et celle d’Adsense notamment avec des graphiques eux aussi en provenance de Google Analytics.

Notez qu’en phase de beta de l’interface il est possible de repasser sur l’ancienne version en cliquant en haut à droite. Pour tester cette interface il suffit de se connecter à son compte feedburner.

Quelques articles à lire aussi


Twitter humanise la technologie RSS!

L’un des titres de Techcrunch US d’aujourd’hui était « Le RSS est définitivement mort… » suite à l’arrivée chez Twitter de Dick Costolo ex CEO de Feedburner (service de flux RSS racheté par Google 100M$). Je pense que cela révèle un point fondamental sur l’appropriation des flux RSS par les internautes. La technologie RSS est formidable et a révolutionné les usages d’Internet en donnant la possibilité d’être au courant presque en temps réel des informations publiées sur les sites.

Malheureusement cette technologie RSS est bien une technologie et pas un produit (la différence est de taille). Certaines société comme feedburner ont essayé d’en faire un produit mais l’image du RSS est restée celle d’une technologie complexe à mettre en oeuvre. Pour ma part je dois être abonné à plus de 300 flux RSS et voici mon usage :

From your 362 subscriptions, over the last 30 days you read 86 items, starred 10 items, shared 0 items, and emailed 0 items.

Minable comme utilisation des RSS alors que je vais énormément de veille sur Internet… Alors pourquoi je ne consulte plus mon Google Reader? En voila une bonne question, c’est vrai que je me suis rabattu sur des services qui filtrent l’information pour moi, cela me permet de ne pas me disperser, d’aller à l’essentiel de l’actualité et puis je cherche aussi beaucoup d’informations (autre que celles liées à l’actu) pour mon usage, parfois cela me permet d’en faire un article.

Le problème avec le RSS c’est que vous vous abonnez à sites internet et pas forcément des personnes et il n’y a pas à dire un site internet reste moins humain qu’un humain! C’est là que Twitter apporte un côté sympathique à la technologie RSS. Suivre sur Twitter une personne (ou une société) qui a un blog permet d’avoir accès à des informations qu’elle vous communique directement, ses humeurs mais aussi les mises à jour de son site Internet si elle diffuse son flux RSS dans Twitter. Ce mix d’information est parfait selon moi, on a de l’info premium, celle du site et parfois des tuyaux bien renseignés, le tout rédigé par un humain! Regardez, je le faisais remarquer hier, Google humanise ses tweets alors qu’ils ne font que diffuser leurs articles de blogs (comme un flux RSS).

Twitter-rss

Aujourd’hui je ne suis pas beaucoup de personnes sur Twitter (moins de 30) sur mon compte perso (@henrilabarre) et un peu moins de 300 sur mon compte pro (@2803media), peut-être qu’il faut être sélectif pour que Twitter ne deviennent pas un google reader pour ainsi ne pas y passer un temps important pour en tirer la substantifique moelle…

Mon conseil, ou plutôt ma pratique actuelle du RSS, serait de lire des agrégateurs d’informations qui font le boulot pour vous, des médias en ligne et de suivre quelques personnes sur Twitter et surtout de ne plus ouvrir Google Reader (que j’utilise avec Feedly d’ailleurs) chose que je fais sauf pour faire ma veille pour mon blog de décoration.

Bon après on va essayer de ne plus parler de Twitter…

Quelques articles à lire aussi


Adsense dans les flux RSS, interview de Steve Olechowski, Google

Depuis quelques semaines, Google a rendu possible l’intégration des annonces adsense dans les flux RSS des sites Internet. Cette opération est effective grâce à la migration des comptes feedburner vers les comptes google adsense. Afin d’avoir un peu plus d’information sur cette nouvelle forme de publicité j’ai décidé d’interroger Steve Olechowski (fondateur de Feedburner racheté par Google) qui est en charge du produit adsense pour les flux RSS chez Google.

Bonjour Steve peux tu te présenter en quelques mots?

Bien sûr, je suis Steve Olechowski, Product Manager d’AdSense pour les flux RSS chez Google. Avant cela j’étais l’un des co-fondateurs de Feedburner qui a été racheté par Google il y a un an.

Depuis le rachat de feedburner où tu étais COO (responsable des opérations) tu es le nouveau chef de produit d’adsense pour les flux RSS, qu’est ce que cela change pour toi?

En fait, depuis je n’ai plus besoin de sortir la poubelle. Je rigole. Google est toujours une société où l’initiative personnelle a sa place donc les choses ne sont pas si différentes pour moi. Sauf que maintenant je passe plus de temps sur le produit. Chez Feedburner je passais beaucoup de temps dans des réunions de direction, à négocier des contrats et d’autres choses permettant d’assurer le business. Chez Google j’ai plus de temps pour travailler avec l’équipe d’ingénieurs qui construit le produit et pour recueillir les retours d’expériences des utilisateurs. Les deux expériences sont très excitantes. Il est parfois bon de changer de vitesse de temps en temps.

Comme tout le monde le sait les utilisateurs de feedburner peuvent maintenant intégrer des publicités adsense dans leur flux RSS. Est ce que cela fonctionne de la même manière que le programme Adsense pour les sites (CPM/CPC)?

Notre objectif est de créer AdSense pour les flux RSS comme étant le meilleur produit de ce que nous avions réalisé avec le programme FeedBurner Ad Network (FAN) et Adsense. C’est ce que nous avons fait. Notre principal outil destiné aux éditeurs de sites permettra d’offrir leur contenu aux annonceurs sur une base de placement au CPM par l’intermédiaire du ciblage du programme AdSense. C’est ce que nous avons toujours fait mais nous avons maintenant une très très bonne technologie de « ad server » derrière nous. Le contenu des flux est vendu aux annonceurs à travers la force de vente directe de Google et nous allons prochainement annoncer que cela sera possible de le faire de manière externalisée via adwords.
Le truc (kicker) est que l’on peut remplir les espaces avec les annonceurs de Google qui ont acheté des mots clés au CPC (coût par clic).
C’est quelque chose que nous avions toujours voulu faire chez Feedburner mais que l’on a jamais pu faire. Nous étions trop petits pour surveiller les fraudes aux clics comme le spam. En haut de la plateforme Google Adsense, nous pouvons proposer plus de valeur ajoutée à l’annonceur ce qui permet d’avoir des CPM plus élevés sur le long terme.

Actuellement vous migrez les comptes feedburner manuellement pourquoi est ce que ce process est il fait à la main?

Très simple, c’est juste une question de calendrier par rapport à nos projets d’ingénierie. Adsense pour les flux était fini et prêt à être lancé donc nous n’avions pas de raison de retarder le lancement du produit. Mais d’un autre côté la migration de millions de comptes Feedburner sur le système Google n’est pas quelque chose de trivial. Certains de nos éditeurs ont quatre ans de données analytiques qu’ils veulent conserver et littéralement cela va à l’encontre des lois de la physique de transférer autant de données en temps réel. Donc nos ingénieurs ont travaillé dur pour que cette opération soit possible dans un temps autorisé par les navigateurs web.
Nous aurons très prochainement pour beaucoup d’éditeurs une interface permettant la migration à la demande.

Aujourd’hui combien de temps prend la migration vers le compte google à partir du moment où on la demande à vos équipes (cf une procédure par email pour l’instant)?

Certains comptes peuvent être migrés en quelques minutes, d’autres prennent deux semaines. La réponse a été écrasante, ce qui n’était pas une surprise. La différence de traitement vient du fait que certains éditeurs ont bien validé qui ils sont et honnêtement dans certains cas nous devons travailler avec des hébergeurs pour valider qu’ils acceptent correctement les crawlers de Google. Par exemple certains hébergeurs ont des règles spéciales pour les adresses IP de Feedburner et ces dernières n’existent pas pour les IP de Google, et nous ne pouvons pas tester cela avant de commencer le process.

Aujourd’hui avez vous aujourd’hui des retours d’annonceurs qui utilisent la publicité dans les flux RSS?

Bien sûr. Nous voyons toujours la publicité RSS comme étant un grand moyen de promotion des marques. Les abonnés des flux RSS sont tous les jours devant les contenus des éditeurs, pour un annonceur qui souhaite atteindre cette audience, le placement dans le flux est l’une des meilleures solutions pour atteindre ce segment d’audience de l’éditeur. En fait, si un annonceur veut annoncer sur un site il loupe 50% de l’audience ou plus du site dans beaucoup de cas. Vous pouvez acheter l’audience complète chez Google, parce que nous offrons le placement dans le site et dans le flux. Oh et dans la recherche. Vous pouvez acheter les trois à un seul endroit, Adwords . Il y a des ad servers spécifiques derrière chacun de ces produits pour être sûr que l’annonceur aura la promesse qu’il a payé. C’est plus facile d’optimiser et de dispatcher le budget publicitaire quand tout est au même endroit.

Merci Steve pour avoir répondu à ces quelques questions…

J’espère que cet interview vous apporte des réponses et vous donne un peu plus de précision sur le programme adsense pour les flux RSS. Donc pour ceux qui veulent migrer leur compte feedburner il faut encore attendre un peu pour que le process automatique soit rendu public.

Quelques articles à lire aussi


Adsense dans les flux une réalité

Google vient de migrer mon compte feedburner, désormais le flux se trouve à l’adresse http://feedproxy.google.com/2803 et vous pouvez voir des bannières adsense en bas de chaque article… Retour d’expérience bientôt sur 2803 après avoir retrouvé les abonnés manquants!

Quelques articles à lire aussi


Trois semaines d’actu web résumée pour ceux qui reviennent de vacances

Après trois semaines de congés je reprends un peu le rythme de publication de 2803.fr tout en consultant l’actualité web 2.0 des semaines dernières. Donc si on devait résumer voici les informations que j’ai pu attraper au détours d’une session de planche à voile…

-L’information principale de cette période est sans aucun doute la sortie de Cuil et son lancement un peu chaotique avec des retombée presses très importantes mais une preuve du concept pas encore au rendez vous. Beaucoup de personnes n’ont pas retenu que l’innovation de Cuil se situait dans sa capacité à indexer les données mais malheureusement pas encore dans la pertinence des résultats. Certes cela n’est pas malin de la part des équipes de Cuil qui auraient pu envisager ce problème en travaillant un peu plus sur le front et la pertinences des résultats plutôt que sur le back. Disons qu’ils vont se refaire et que l’on ne détrône pas Google en seul jour!

-Google a annoncé que désormais tous les éditeurs de comptes feedburner pourront intégrer s’ils le désirent des encarts adsense dans leur flux. Cette annonce a fait beaucoup rire car pour pouvoir intégrer adsense il faut préalablement faire migrer ses comptes feedburner sous son compte google. Bref au final c’est ouvert à tous ceux qui étaient dans le programme de béta…

-Google, encore lui, a lancé Insight une version amélioré de Google Trends. Avec Google Insight vous pourrez analyser la pertinence d’un mot clé, son évolution, et ainsi constater que les termes « web 2.0 » sont actuellement fortement utilisés en Inde et surtout sont en baisse par rapport à l’apogée de 2007.

Jerry Yang est toujours PDG de Yahoo et ça c’est un sacré scoop car j’aurais pu parier sur le fait qu’il allait se faire débarquer par les administrateurs de Yahoo. Reste maintenant à savoir ce qui a été négocié avec le raider Icahn en plus des trois sièges au conseil d’administration de Yahoo.

-Epoque oblige je suis obligé de parler des Jeux Olympiques de Pékin mais plus sous un angle web 2.0. Si comme moi pendant vos vacances vous n’aviez pas la TV et bien vous avez certainement dut avoir du mal pour trouver les vidéos des épreuves comme le 100 mètres en athlétismes ou la médaille d’or d’Alain Bernard en 100 mètres natation. J’ai pu constater que Youtube mettait moins de deux heures pour effacer toutes les images relatives aux JO. Même les vidéos de France24 ont été virées, ce qui est pour le moins étonnant sachant c’est leur propre contenu qu’ils mettaient en ligne sur Youtube. Par ailleurs on ne peut pas dire que le site officiel des JO a pu combler cette absence de vidéos car je ne l’ai pas trouvé si formidable et riche en contenu multimédia que cela.

-Dernière news importantes, les US ont complêtement fumés sur les fees que devront payer les radios Internet, Pandora préfère d’ailleurs envisager une fermeture plutôt que de payer ces droits exorbitants ce qui est tout de même un signal fort… Dans le même style wizzgo se voit interdit de ripper le contenu de M6 et de W9.

Sinon ce qui est bien en Août sur Internet c’est qu’il ne se passe pas grand chose! Ais je loupé d’autres news importantes?

Quelques articles à lire aussi


Signe de vie de feedburner

Tiens un post sur le blog de feedburner, cela faisait simplement depuis novembre que la société n’avait pas posté (en fait depuis son rachat par Google). Mais apparemment dans ce moment d’excitation ils ont oubliés de comptabiliser aujourd’hui les abonnés en provenance de Google, c’est ballot ça…

feedburner

feedburner

Heureusement qu’ils n’ont pas posté deux articles…

Quelques articles à lire aussi


Le flux RSS devient fou

Désolé pour le désagrément mais je viens de constater que le flux RSS de 2803 avait tendance à déconner un peu avec des passages sauvages du mode « lu » à « non lu », je travaille sur l’identification du problème. Merci pour votre compréhension.

Quelques articles à lire aussi


Adsense, le pétard mouillé de feedburner

Feedburner vient d’annoncer en grande pompe que les utilisateurs du service pouvaient maintenant intégrer des publicités adsense par le biais de feedburner avec quelques contraintes quand même comme être déjà un utilisateur de FAN (le réseau de publicité de feedburner)…

Cette annonce est plutôt pauvre car ces publicités adsense seront affichées sur le site de l’éditeur et non pas dans le flux rss de ce dernier ce qui aurait été la vraie nouveauté.

Par ailleurs cette fonction adsense dans les flux rss existe et est déjà implémentée sur certains blogs comme INHABITAT, abonnez vous à leur flux et vous verrez ceci :

pub rss feedburner

A priori cela ne fonctionne pas encore avec des flux rss sous feedburner et cela reste en test sur peu de blogs!

Quelques articles à lire aussi


Page 1 de 412...Fin »