The Venice Project ou « Internet kill the TV star »

17 commentaires sur “The Venice Project ou « Internet kill the TV star »”

  1. Moi aussi je suis a la recherche d’une invitation … si il y a un en effet une âme généreuse (julien.mongin « at » gmail.com) je veux bien être parrainé, allé c’est Noël :)

  2. C’est vrai que le produit est très sympa. Je suis dans les beta testeur mais je n’ai pas d’invitation à distribuer encore. Je te tiens au courant dès que c’est le cas.

  3. L’année 2007 va définitivement réveiller la télé ! Après avoir révolutionné la musique, la téléphonie, les GutembergNextGenerations s’attaquent à « l’utime » media-chaud : l’image-qui-bouge-et-qui-parle, la télé (et encore, je pense que la télé d’où l’on vient n’a rien à voir à la télé où l’on va : l’interactivité que suggèrent les boutons « chat » et « chat channel » ouvre des perspectives ;-)

    De ce que j’ai cru comprendre de ce projet (« le meilleur d’internet et le meilleur de la télé »), il y a de fortes probabilités qu’il dépositionne pas mal de plateforme VOD… mais peut-être pas tous les carrefours d’audience (sauvés par le UGC et la nano-publication ?) et les web-tools ou soft-enabler (surtout les convergents ; sur le mobile, il n’y a pas vraiment de notion de plein écran ou de HD).

    Donc, premières victimes selon moi, les plateformes de type CanalPlay et Glowria, sauf s’ils arrivent à signer des exclu (comment ? intégration verticale?) ou s’ils utilisent la plateforme technique P2P et ne se focalisent que sur l’editorialisation, le front de vente et la relation client.

    Autres événements forts que j’attends pour 2007 (vu que pour Noel, à mon avis, je ne l’aurais pas ;-), la sortie de l’ibox d’Apple, la boite qui va mettre du bon jus web dans nos tubes cathodiques, empowered by the venice project ? … we never knows…

    PS : j’adorerais une invitation olivier421@gmail.com
    NB : pour ceux qui n’en ont pas, mais qui ont windows, je recommande de télécharger SkypeBeta3. Rajoutez DokoTv1 dans vos contacts. Appelez. Vous allez pouvoir regarder la télé japonaise en stream live… d’une qualité folle… (ce qui laisse imaginer ce que fera sa petite soeur)

  4. J’attend moi aussi de recevoir mon invitation pour la seconde partie du beta test. D’apres ce que j’ai pu voir ca risque d’etre un tres bon service rien qu’a voir le buzz qui se monte deja un peu partout, au niveau des screenshots et du coté friendly de l’application. Esperont que la qualité de l’image soit au rendez vous…

  5. La qualité est pas mal du tout. Cependant en plein écran, j’ai encore des sacades. Les programmes dispo sont très sympa, surtout les documentaires. A l’ocasion je ferai un screencast dessus.

  6. Désolé Henri, la prochaine fois, il faudra être plus réactif ;-)
    Pour ceux qui sont à la recherche d’invits, les nouveaux « tokens » ne seront pas donnés avant la mi-janvier donc il faudra être patient.. Et je coirs que tous les beta-testeurs de la première heure (come moi) ont déjà tout distribué ;-)

    Jeff, pour ce qui est de la qualité, cela va allait serieusement en s’améliorant maintenant que les nouveaux serveurs sont là et que nous sommes désormais près de 2000 beta-testeurs ;-)

  7. ça marche… Tu me diras le probleme de qualité évoqué par Jean François ne pourra que s’améliorer avec l’augmentation du nombre d’utilisatueurs… Le fameux P2P ;)

  8. En somme, c’est de la VOD en P2P. Sinon que c’est du P2P, il n’y a rien de neuf, si ?…

    Le modèle économique inclus le paiement des oeuvres, ou bien un abonnement ? un abonnement par bouquets à la façon des chaînes câbles, ou bien une version gratuite à la manière des chaînes hertziennes ou TNT ? Sans doute un mélange de tout ceci ?

  9. C’est impressionnant… en terme de qualité d’image. Les contenus sont pas mal. Mais le reste… La moitié des fonctionnalités portées dedans sont des réinventions du fil à couper le beurre. C’est assez useless. Ils ont voulu faire trop de choses à la fois.

  10. @ olivier2point0 > Je viens de lire ton commentaire des plus enthousiastes concernant le P2P… Ne confondons pas les buts et les moyens ! Le P2P est un moyen de réduction de frais (en partageant les frais d’acheminement des données aux utilisateurs du service notamment) et non une solution d’acheminement en soi. D’ailleurs, de nombreux Internautes (connexions haut débit câble et Wifi) sont limités en téléchargement ascendant et/ou descendant à seulement quelques Go par mois. Du coup, l’avenir du P2P est peut-être moins rose qu’il y paraît !

Les commentaires sont fermés.