Tag : del.icio.us

Le nouveau Delicious est sorti, de la curation en plus des favoris

Après le rachat de Delicious à Yahoo par les fondateurs de Youtube, le service vient de renaître de ses cendres avec une nouvelle interface et des nouvelles fonctionnalités de curation appelées Stacks. Delicious chasserait il sur les traces de StumbleUpon et des autres outils de curation de contenu?

Ce qui est intéressant c’est qu’en quelques mois les changements doivent surpasser ceux des deux dernières années. Comme quoi un peu d’argent, de liberté et de créativité permettent de faire des choses sympathiques.

Après le gros soucis c’est que beaucoup d’utilisateurs de Delicious comme moi on quitté le navire pour Google Bookmarks notamment, reste à proposer des outils de retour maintenant!

Quelques articles à lire aussi


Faveous, le bookmarking nouvelle génération, 100 invitations

Depuis l’annonce non officiel de l’abandon de Delicious par Yahoo, de nouveaux acteurs ont profité (justement) pour annoncer et (re)présenter leur outil de bookmarking. Faveous est un nouvel outil en beta qui se lance pile au bon moment en terme de time to market.

Ce nouvel outil français est un mix d’aggrégation de liens sociaux en provenance de Twitter (les favoris), de facebook (les likes de pages) et de flux RSS avec Google Reader ou encore de liens en provenance de Youtube ou Instapaper. Bien entendu il est possible de mettre en favoris directement dans l’application grâce à un bookmarklet ou encore une extension Google Chrome. Sur Faveous l’utilisateur va donc pouvoir centraliser ses favoris, il va pouvoir tagger, aimer, bref faire son propre travail de curation plus facilement!

Par ailleurs l’application est joliment réalisée, graphiquement le résultat est à la hauteur du service.

J’ai 100 invitations pour la private beta donc si vous souhaitez tester le produit avant tout le monde il faut aller ici.

ps: pour ceux qui lisent le flux RSS il faut aller sur le site pour avoir le lien….

Quelques articles à lire aussi


Delicious en vente entre 1 et 2 millions de dollars, une belle destruction de valeur pour Yahoo

Delicious n’est pas un cas isolé mais reflète bien ce qui peut se passer de pire pour une start up rachetée par une société. Delicious avait été donc acheté en décembre 2005 par Yahoo, depuis le service a peu évolué technologiquement, l’innovation s’étant évaporée avec le rachat. Le montant de l’acquisition avait été estimé à 30 millions de dollars.

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, Yahoo n’est plus aussi en forme qu’à l’époque et des recentrages stratégiques sont en cours impliquant la revente ou la cession des actifs non core business. Malheureusement Delicious fait parti de ces derniers, la rumeur parle aussi de Flickr (mais on y reviendra plus tard). Bref, a priori Yahoo serait sur le point de vendre Delicious pour un montant entre 1 et 2 millions de dollars
(d’autres sources évoquent un montant plus proche des 5 M$)… Un sacré affaire : achetée 30 M$ revendue 2 M$…

Quelques articles à lire aussi


Migrer ses favoris de Delicious vers quel service?

C’est moche mais Yahoo a annoncé il y a quelques jours que Delicious pourrait être fermé (ou bien vendu, ils ne savent pas trop eux même), rappelons tout de même que Delicious avait été acheté entre 30 et 40M$ en 2005. Bref ne revenons pas sur le fait que Yahoo ait une capacité à ne pas développer les sociétés qu’ils achètent mais regardons les alternatives à Delicious pour les utilisateurs du service.

Premièrement il va vous falloir sauvegarder vos bookmarks en allant sur cette page : https://secure.delicious.com/settings/bookmarks/export. Une fois le fichier html téléchargé, vous êtes presque sauvé. Enfin il ne vous reste plus qu’à trouver un remplacement à Delicious… Pour ma part j’ai testé plusieurs services depuis quelques jours voici ma sélection donc :

Diigo

Diigo est certainement le service qui se rapproche le plus de Delicious mais ils sont aujourd’hui un peu moins à la ramasse sur l’import de bookmarks ce qui bien car il m’avait fallu attendre 48 heures pour avoir mes favoris dans Diigo… Sinon en terme de service, les fonctionnalités sont celles que Delicious aurait pu développées s’ils avaient un minimum investis en développement.

Diigo en version Noël

Points forts : Proche de delicious, produit épuré et simple
Points faibles : Import long (sur la génération de tags notamment), pas de short key (cmd +D ou ctrl +D)
Url : http://www.diigo.com/index

Licorize

Licorize est un très bel outil d’un point de vu graphique. Pour ceux habitué à l’interface europe de l’Est de Delicious ils pourront être un peu surpris. L’outil est sensé aller plus loin que le simple service de bookmarking puisqu’il met en avant des fonctionnalités de todo, de sauvegarde d’image et des synchronisations dans tout les sens avec Twitter, Evernotes… Et je rajouterai une petite couche de Foursquare avec les gains de badges. Bref, l’outil est l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire : c’est beau mais trop complexe et dans le web cela ne pardonne pas la complexité : n’oubliez pas l’adage « simple is beautiful ».

Licorize

Points forts : Design très sympa avec de bonnes idées
Points faibles : Produit trop complexe finalement, pas de short key (cmd +D ou ctrl +D)
Url : http://www.licorize.com

Google Bookmark

Quand je disais que Delicious était basique, et bien Google Bookmarks l’est encore plus, peut être d’ailleurs. L’interface est à l’image de Google : simple et fonctionnelle mais l’utilisateur de Delicious ne retrouvera peut être pas ses marques (enfin se fut mon cas). Etonnamment lorsque je me suis mis à tester Google Bookmarks je m’attendais à une bonne intégration dans Google Chrome mais se fut le contraire. En effet, l’import des favoris de delicious dans Google Bookmarks via Chrome est pratiquement impossible. Heureusement certains ont pallié à cette absence d’outil d’import (cliquez ici pour ceux que cela intéressent). Donc une fois vos favoris dans Google Bookmarks il faut installer une extension pour Chrome qui va faciliter l’intégration des nouveaux favoris, je vous recommande celle-ci qui fait relativement bien le job.

Google Bookmarks

Points forts : Service basique made by Google, vos favoris seront intégrés dans les résultats de recherche sur google.fr
Points faibles : Peu d’intégration avec le navigateur, pas de short key (cmd +D ou ctrl +D)
Url : https://www.google.com/bookmarks/

Update 06-01-2011 : pour importer vos favoris de delicious à Google Bookmarks vous pouvez aussi utiliser cet outil plus simple à mon avis.

Conclusions

Il est donc pas évident de quitter Delicious finalement. Aucun des trois services ne m’a convaincu à 100%, dans l’ordre de préférence je dirai : Google Bookmarks, Diigo et Licorize. A vous de tester et de choisir le service qui vous conviendra le plus. Si vous souhaitez plus d’information vous pouvez consulter ce google docs.

Quelques articles à lire aussi


ça bouge dans les bookmarks online

Del.icio.us a beau être la référence pour certains, il est vrai que l’outil n’est pas des plus jolis ou des plus pratiques… Rapidement on a vu fleurir des solutions concurrentes à celle de del.icio.us comme ma.gnolia par exemple qui est bien mieux foutu et surtout plus léchée.

Voici donc deux autres solutions avec deux positionnements très différents :

Le premier nous vient d’Allemagne et s’appelle Mister-Wong (tiens un nom bizarre pour un site allemand!). Le principe est dans l’esprit le même que del.icio.us mais l’interface est mieux faite et en français il faut le souligner. Pour chaque lien il y a une vignette un peu comme sur la home de del.icio.us sauf que chez Mister Wong c’est sur tous vos bookmarks qu’il y a une thumbnail.

mister wong

Le second, loomiz, est français et encore au stade de la version alpha mais une version démo est disponible ici. La personne derrière Loomiz est Stéphane Thomas l’auteur de SimpleEntrepreneur (à lire pour ceux qui ne le lisent pas encore). Loomiz a plus un positionnement plus proche de ma.gnolia que de del.icio.us comme vous pouvez le constater :

loomiz

Le design est vraiment sympa, j’attends avec impatience de tester une version jouable…

Quelques articles à lire aussi