Le trafic de Twitter explose…

11 commentaires sur “Le trafic de Twitter explose…”

  1. Oui twitter est de plus en plus utilisé, surtout par les entreprises. Un moyen facile de garder le contact avec ses clients et de faire de la veille pour faire remonter des informations.
    Reste à savoir comment twitter sera rentabilisé par la suite.

  2. Voilà, danyhenri a poser le problème, comment vont-ils le rentabiliser !?
    J’ai remarqué que depuis que Facebook est devenue « connu » les skyblogueuses et love-msn sont inscrits sur Facebook, ce qui créer les groupes « Contre le Facebook Payant ».
    Alors j’attends avec impatience les groupes Twitter « Contre Twitter payant » :D

  3. D’ailleurs, n’étant pas inscrit dessus, j’ai voulu voir ça de plus près. J’ai eu la superbe erreur
    « Twitter is over capacity.
    Too many tweets! Please wait a moment and try again. »

    Il sera peut-être incontournable bientôt, va falloir que je m’y mette alors.

  4. Est-ce à dire pour autant que Twitter deviendra grand public ? Je n’en suis pas sûr même si l’usage des conversations publiques instantanées lui à un avenir, sans nul doute (cf la récente refonte des pages profil de facebook avec la valorisation des statuts comme outil de live conversation). Je vous invite à lire cet article pour connaître les 5 raisons pour lesquelles, dans ce contexte, Twitter ne deviendra jamais grand public ; http://cdeniaud.canalblog.com/.....41282.html

  5. Perso, j’ai découvert Twitter via une amie qui avait bossé à Londres et où c’était pas mal utilisé professionnellement (une boîte de Social Media). Au début, je ne comprenais pas trop, je balançais quelques messages sans trop savoir quoi dire… Et à un moment, j’ai compris que le principal intérêt que j’y trouvais était la qualité des interlocuteurs et la volonté globale de faire circuler de l’info pertinente. Bon, j’ai aussi un peu choisi les gens sur qui je suis en Following… Je me suis donc mis dans leur état d’esprit, et j’évite de sortie des trucs sans intérêt (pour ça, il y a le statut Facebook…).

    Par contre, j’ai un peu peur de l’éventuel effet de mode. Sans parler de Facebook, ça me rappelle surtout quand j’ai débuté le Web. A l’époque, il n’y avait pas beaucoup de personnes, et ils avaient envie de partager et de découvrir. Puis les abonnements illimités sont arrivés, et la masse s’est imposée et avec elle, une certaine surdose d’infos de différentes qualités, d’envies différentes et parfois opposées.

    Ce que je vois à date de Twitter, ce sont des gens qui du fait du nombre de caractères alloués, condensent leurs propos et essaient de n’en sortir que ce qui est vraiment utile, et qui surtout essaient de ne pas écrire façon SMS, même si le format est le même. Espérons que les futurs arrivants feront autant d’efforts, et qu’on ne se retrouvera pas des Twitters Spammers qui raconteront conneries sur conneries juste pour se donner l’impression d’exister…

  6. Salut je passe sur votre page et je trouve qu’il y a plein de bonnes choses dessus !! Continuez comme ça surtout !
    Faites tous un tour sur mon blog principal : valentin10.blogspot.com
    Vous êtes tous les bienvenus quand vous le voulez ;-)

  7. Au début, je ne percevais pas l’utilité de Twitter… 140 lettres seulement? Mais une fois inscrit, je suis vite devenu addict. C’est un excellent moyen de communiquer les nouveaux articles de votre site internet auprès de vos followers. Ce réseau permet de faire du marketing permissif: seule les personnes intéressées par vos tweets reçoivent et lisent vos tweets. Dommage cependant que si peu de personnes connaissent et utilisent Twitter en France…

    Bel article

  8. j’ai enfin pu faire un article sur Twitter intitulé Twitter: 7 raisons pour s’y mettre dès maintenant. Retrouvez-le ici: httpm//dyvantity.com/internet/twitter-7-raisons-pour-sy-mettre-des-maintenant

    Bonne lecture!q

  9. Twitter n’est pas pressé parce qu’il ne manque pas de fonds. Il a effectué un nouveau tour de table auprès d’investisseurs en septembre et a levé à cette occasion 100 millions de dollars, ce qui valorise théoriquement la société à près d’un milliard de dollars. Alors que le site ne gagne presque rien.

Les commentaires sont fermés.