Tag : IPO

Evolution des introductions sur le NASDAQ et le NYSE depuis 1999

Voici un graphique très intéressant représentant l’évolution des introductions des sociétés technologiques sur les bourses du Nasdaq et du New York Stock Exchange depuis 1999. Au regard, de ces informations on peut aisément constater que l’on est très loin de la folie boursière du début des années 2000 et donc peut être d’une bulle spéculative sur ce type de valeurs.

Le point intéressant aussi est le regain d’intérêt du NYSE versus le NASDAQ pour les sociétés technologiques!

Quelques articles à lire aussi


Twitter prépare son introduction en bourse

Twitter a donc annoncé hier, via son compte twitter, le fait qu’ils avaient envoyé confidentiellement un dossier pour préparer l’introduction en bourse. On apprécie effectivement le caractère confidentiel, qui blague à part, est un terme technique pour décrire les introductions des sociétés réalisant moins de un milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Affaire à suivre.

Quelques articles à lire aussi


Facebook un revenu en croissance de 46% Y2Y mais en recul de 6% Q2Q

Voici une information qui ne va pas forcément faire les affaires de Facebook quelques jours avant son IPO. En effet, la société a annoncé que son chiffre d’affaires trimestriel était en recul de 6%.

Le chiffre d’affaires trimestriel s’élève donc à 1.058 milliards de dollars en forte croissance par rapport à l’année dernière mais malheureusement en recul par rapport au trimestre précédent. Le résultat net de Facebook pour le trimestre est à 205 millions de dollars en recul lui aussi car il était précédemment à 233 millions de dollars un an auparavant.

Toujours dans cette mise à jour Facebook précise qu’ils ont 532 millions de membres actifs chaque jour (372 millions un an avant) et 901 millions de membres actifs par mois. En terme de répartition du CA 50% est réalisé sur le continent nord américain pourcentage en diminution par rapport à l’année dernière (58%).

Facebook vient certainement que la phase de croissance folle liée à la forte augmentation de ces membres était révolue…

Quelques articles à lire aussi


Introduction en bourse de Facebook, les données, les chiffres issus du prospectus

C’est la nouvelle de la semaine, et peut être du mois de février, Facebook va enfin s’introduire en bourse. La société a toujours repoussé ce moment au maximum afin de s’introduire dans de bonnes conditions et après la publication des chiffres de la société le pari semble gagné.

Voici quelques informations très intéressantes révélées par cette introduction :

Sur l’usage du site

-845 millions de membres actifs
-2,7 milliards de like et commentaires par jour
-250 millions de photos uploadées sur le site chaque jour
-100 milliards de relation entre les utilisateurs
-483 millions d’utilisateurs quotidiens (DAU) en croissance de près de 50% par rapport à 2010
-425 millions d’utilisateurs mobile (MAU) en décembre

Eléments financiers

-Chiffre d’affaires 2009 : 777 millions de dollars, résultat net de 229 M$, RN/CA : 29%
-Chiffre d’affaires 2010 : 1,97 milliards de dollars, résultat net de 606 M$, RN/CA : 30%
-Chiffre d’affaires 2011 : 3,7 milliards de dollars, résultat net de 1 Md$, RN/CA : 27%

-Très forte augmentation des dépenses en 2011 notamment sur le pôle recherche et développement à 114M$ : 1270% par rapport à 2010
-Augmentation des dépenses de marketing de plus de 2150% versus 2010 pour un montant de 43 millions de dollars ce qui regard du CA semble très correct, on dépasse juste 1% du CA, dans le document on trouve d’ailleurs cette phrase « We have been able to build our brand and user base around the world with relatively low marketing costs ».

-L’essentiel du revenu de facebook est des recettes de publicité elles ont représenté 98% en 2009, 94,6% en 2010 et 85% en 2011.
-En 2011, les revenus de « Facebook Payments » sont un vrai relais de croissance à la vente d’espace pub si l’on regarde les chiffres de 2011 : plus de 500M$ de revenu rien qu’avec cette activité

-Facebook est devenu encore plus « mondial » en 2011 avec 44% de son CA à l’extérieur des USA (il était de 38% en 2010)
-En 2011, Mark Zuckerberg a touché un salaire de 500.000$, mais à partir de janvier 2013 son salaire passera à 1$/an. Avec les bonus et autres compensations, il a touché un peu moins de 1,5M$ en 2011
-Le COO, Sheryl K. Sandberg, a lui touché un équivalent de 30M$ en 2011 avec la distribution d’actions de Facebook
-Après l’introduction, ZUCKERBERG va garder le contrôle de Facebook avec 57% des parts de la société, c’est un point majeur de l’introduction
-Selon Bloomberg News, la société pourrait valoir entre 75 et 100 milliards de dollars après l’introduction soit la capitalisation d’Amazon, 4 fois celle de Yahoo, 2 fois celle ebay

Eléments étonnants ou remarquables du prospectus

-La présentation de l’historique de la société sous la forme d’une timeline est sympa et dans l’esprit du site, c’est bien vu :

-La lettre de ZUCKERBERG dans le prospectus est étonnante, car il n’arrête pas de dire qu’il n’est pas là pour faire du pognon mais pour faire un service (« we don’t build services to make money, we make money to build better services »). Il ajoute aussi plusieurs fois que facebook n’était pas à l’origine une société mais un service…
-Facebook dispose de 56 brevets validés, de 503 dépôts de brevets aux US et de 33 brevets internationaux et de 149 demandes de brevets internationaux en rapport avec les réseaux sociaux

Pour ceux qui souhaitent plus d’information le prospectus d’introduction est ici.

Quelques articles à lire aussi


Lourdes chutes pour les récentes introductions en bourse des starts up internet

Après l’euforie des introductions des dernières sociétés internet au Nasdaq : Groupon, Linkedin, Demand Media… L’heure est maintenant à la chute pour la majorité de ces dernières. Des explications peuvent être trouvées pour certains cas, voici une revue des positions actuelles des cours de bourse :

Demand Media
Offering price: $17
Tuesday’s closing price: $6.85
Current market value: $574 million

Demand Media chute de 60% par rapport à son cours d’introduction on peut imaginer que la mise à jour de Google avec Panda doit y être pour quelque chose.

Groupon
Offering price: $20
Wednesday’s closing price: $16.96
Current market value: $10.82 billion

Groupon est à -15% depuis son introduction, la faiblesse du business model de la société est certainement une explication du replis des investisseurs sur ce titre. Groupon a du mal à recruter de nouveaux clients (marchands et acheteurs) et ce recrutement impacte fortement la trésorerie de la société.

LinkedIn
Offering price: $45
Wednesday’s closing price: $66.00
Current market value: $6.36 billion

Linkedin est à +46%, cela ne m’étonne pas la société a un vrai business model et gère une belle base d’utilisateurs fortement qualifiée.

Pandora
Offering price: $16
Wednesday’s closing price: $10.51
Current market value: $1.69 billion

Pandora est à -34% de son cours d’introduction, la marché de la musique en ligne est vraiment complexe, et l’arrivée de Spotify sur le sol américain n’a pas du améliorer la position de Pandora.

Renren
Offering price: $14
Wednesday’s closing price: $3.75
Current market value: $1.47 billion

Renren, le facebook chinois se prend une belle déculottée : -73%

Yandex
Offering price: $25
Wednesday’s closing price: $20.05
Current market value: $6.48 billion

Yandex, le moteur de recherche russe, chute lui aussi à -19,8%

Ce qu’il faut retenir c’est que les valeurs IT introduites cette années perdent en moyenne une vingtaine de pourcents depuis leur introduction. Facebook et Zinga doivent donc prendre du recul sur ce contexte qui n’est pas du tout favorable à une IPO.

Quelques articles à lire aussi


Facebook décale son introduction en bourse à fin 2012

Facebook vient d’annoncer qu’ils décalaient l’introduction en bourse avant la fin de l’année prochaine (2012 donc). Cette IPO devrait être l’une des plus importantes de ces dernières années, n’oublions pas que Facebook a actuellement une valorisation de 70,9 milliards de dollars selon les dernières transactions effectuées sur SharesPost.

Théoriquement l’introduction en bourse de Facebook était prévue pour avril 2012. Selon le Financial Time, cette décision a été prise par le CEO Mark Zuckerberg qui souhaite que ses employés restent focus sur le développement des produits que sur le pay out de l’introduction de Facebook sur les marchés. Ce report ne serait donc pas lié au contexte qui n’est pas favorable aux introductions de sociétés Internet, Groupon et Zynga ont elles aussi préféré décaler leur introduction mais pour des raisons de volatilité des marchés.

N’oublions pas que Google s’est introduit après 6 ans d’existence et une domination du marché de la recherche, alors un décalage de l’IPO pour Facebook qui n’a pas besoin de cash n’est pas forcément un signe de déclin. Facebook ayant plus de 500 actionnaires il y a une obligation de publication des informations financières ce qui n’a pas encore été fait. Des sources disent que Facebook ferait 2 milliards de dollars de CA cette année, Reuter a annoncé 1,6 milliards de dollars sur les 6 premiers mois de l’année…

On va finir par s’habituer à ces reports d’introduction en bourse, l’année dernière nous avions déjà eu ce même type d’annonce de report de l’IPO de facebook.

Quelques articles à lire aussi