Tag : blackberry bold

Retour d’expérience sur le blackberry bold 9900

Depuis maintenant quelques années j’utilise la gamme Bold de blackberry j’ai pu avoir accès via Orange Business Services au dernier de la famille le bold 9900 qui est sorti il y a quelques jours. Souvenez vous en janvier 2011 évoquais le blackberry Dakota et bien ce dakota c’est finalement le 9900.

Donc pour résumer, la principale innovation de cet appareil c’est l’intégration d’un écran tactile sur une gamme de téléphone qui se pilotait uniquement au trackpad. Avec le 9900 on évite ainsi la frustration d’essayer de se déplacer avec le pouce sur l’écran puisque c’est aussi l’une des possibilités de navigation. Avec le blackberry 9900 le professionnel qui a toujours utilisé des blackberry ne sera pas perdu car on peut très bien utiliser le téléphone sans se servir de l’écran tactile. En revanche, le professionnel plus sensible aux évolutions technologiques appréciera l’intégration du touch screen (depuis le temps qu’on l’attendait).

En terme de finition ce Bold 9900 me fait penser au bold 9000, un appareil cossu avec des matériaux nobles comme l’alu brossé et son arrière style kevlar, son superbe clavier… Le 9900 est aujourd’hui une belle synthèse de ce que sait faire blackberry avec le form factor du 9000, les évolutions du bold 9700 et le touch screen du blackberry torch.

Le hardware

-Le téléphone dispose d’un processeur de 1,2 GHz, ce qui lui permet d’être rapide et réactif (je n’ai pas rencontré de lags quelconque lors de mon test).
-La finition du téléphone est classe avec son tour en alu brossé
-L’appareil photo est un 5 millions de pixels, c’est pas mal mais les concurrents sont actuellement plus dans les 8M, pour la vidéo le téléphone filme en 720p on peut parler de HD dans ce cas mais encore une fois des modèles plus pour le grand public proposent du 1080p. On peut donc dire que l’appareil photo est suffisant mais aurait pu être boosté en terme de specifications. A l’usage cet appareil est très bien on appuie et on prend une photo instantanément, c’est ce que l’on attend d’un appareil photo.
-Notez que le téléphone embarque une puce NFC mais je n’ai pas eu l’occasion de tester cela
-L’appareil donne une impression de finesse avec des bords biseautés, l’épaisseur du bold 9900 est de 10,5mm ce qui n’est pas mal du tout pour un appareil qui pourra se loger facilement dans la poche d’un costume sans avoir l’impression de transporter une brique
-En revanche, l’intégration du touch screen et du trackpad m’a posé quelques problèmes d’ergonomie je dois l’avouer. Un scroll rapide sur l’écran et votre doigt va rencontrer le trackpad et annuler ou inverser le sens du défilement, c’est dommage car cela limite l’intérêt d’avoir les deux options de navigation (écran et trackpad)

Le software

-Le 9900 embarque le nouveau système d’exploitation de RIM en version 7, cette dernière est une mise à jour de l’OS6 qui lui était réellement en rupture avec ce que blackberry faisait avant. L’OS 7 apporte aussi un nouveau navigateur web plus efficace qui lit les vidéos HTML5.
-En ce qui concerne les applications certes il y a le nécessaire mais c’est vrai qu’en terme du nombre d’applications RIM est très loin de ces concurrents sur ce point

Conclusion

Le blackberry est le digne descendant du 9000 et du 9700, le mariage des deux est plutôt réussi. L’appareil répond au cahier des charges d’un professionnel qui cherche un téléphone robuste, avec un clavier inégalé, efficace et compact. En revanche quelques détails me chagrinent : l’alliance du touch screen et du trackpad juste en dessous n’est pas des plus efficace en terme d’ergonomie, APN en dessous des concurrents et l’écosystème d’applications qui est vraiment pauvre. Ce 9900 reste tout de même un très bon téléphone qui va devoir trouver sa place dans un environnement concurrentiel très agressif sur la cible des professionnels.

Plus d’information sur l’offre d’orange pour blackberry ici (dernier paragraphe).

Quelques articles à lire aussi


15 jours avec le Blackberry Torch

Voilà la saga continue et me voici maintenant depuis un peu plus de 15 jours, avec le tout nouveau Blackberry Torch (fourni par Orange) qui vient en remplacement du Blackberry Bold 9700. Ne voulant pas faire un retour suite à un déballage je préférais attendre quelques jours et me familiariser avec la bête afin que mes retours soient au plus proches d’une utilisation « normale ». Comme d’habitude ceci n’est pas un test technique de l’appareil mais un retour d’utilisateur.

Première prise en main

Le blackberry Torch est beau, grand et un peu plus lourd que sont grand frère le bold 9700 qui était un modèle de légèreté (qui ne se sentait absolument pas dans une poche de pantallon ou de veste). Le poids est malheureusement un gros point faible du Torch. L’écran est quant à lui superbe, grand et tactile c’est la grosse nouveauté pour cette gamme de téléphone plutôt à destination d’une cible professionnelle. Sous cet écran se trouve un clavier physique, dans le pur style de Blackberry avec ses touches en biseau et son rétroéclairage. Pour accéder à ce clavier il faut donc faire glisser l’écran vers haut. Ceci est certainement l’une des causes de ce petit surpoids de l’appareil.

A l’allumage, le possesseur de Blackberry sera un peu perdu car le Torch embarque le nouvel OS 6.0 qui change énormément tout en apportant plus de confort. Pour résumer très simplement une fois que vous aurez découvert cette nouvelle interface de navigation vous trouverez que l’ancienne était préhistorique et rustique. Concrètement tous les menus ont été révus et la navigation dans ces derniers et maintenant plus fluide et surtout très logique. Notez aussi que l’utilisation du tactile facile grandement la chose aussi.

La mise à jour des anciens Blackberry comme le Bold sous cet OS devrait apporter un bon coup de jeunesse à l’ensemble de la gamme.

Bold, Bold 9700 et le Torch au dessus

En utilisation

J’avoue avoir été un peu perturbé par le côté tactile du Torch mais je pense que cela est plus lié au fait que je n’avais pas l’habitude du tactile plutôt que lié à l’appareil lui même. Une fois quelques repères pris l’utilisateur de Blackberry retrouvera ses réflexes pour lire ses mails, prendre une photo ou encore lancer une navigation internet. L’appareil étant bien équipé (trop peut être) je constate qu’au bout de 15 jours que je n’utilise plus le trackpad situé en bas de l’écran mais que je navige presque exclusivement au doigt sur l’écran. Idem pour le clavier physique qui ne me sert plus que pour écrire de longs emails, le clavier virtuel me permettant de valider, de rentrer des mots de passe ou des identifiants.

En terme de qualité d’écoute, rien à redire j’ai l’impression que le son est de meilleurs qualité que sur le Bold, les nouveaux écouteurs sont plus discrets et font moins basiques (versus ceux du Bold 9700).

En ce qui concerne les applications rien n’a changé, vous téléchargez la majorité via Blackberry World qui rassemble des applications comme Foursquare, la météo, etc… Je regrette le fait que l’on ne puisse pas tout télécharger depuis cet app store et que l’on doive encore aller chercher des applications comme Linkedin, Dropbox, Google Mobile App, ou encore Google Sync (nécessaire si vous avez un email sous Google Apps mais qui ne sert plus à rien si vous avez un Gmail classique). Ayant eut le Torch le jour de son lancement quelques applications n’étaient pas compatibles comme Shazam par exemple (qui n’est toujour pas disponible à date de cet article), les développeurs n’ont donc pas tous proposés de mise à jour pour le Torch, ou du moins ont pris leur temps pour le faire (linkedin est enfin disponible).

La grosse nouveauté vient de l’intégration des applications comme Twitter, Facebook, Blacberry Messenger, Google Talk, MySpace, Windows Live Messenger ou encore Yahoo! Messenger dans un flux social qui va regrouper toutes les informations de vos réseaux sociaux préférés. Ainsi vous n’avez plus besoin de lancer les applications ad hoc pour suivre l’actualité de vos amis. Une fonctionnalité pratique que j’utilise très fréquemment.

L’appareil photo embarque un capteur de 5 millions de pixels avec un autofocus, sur le papier c’est pas mal, cet APN vous permettra de prendre des clichés honnêtes pour aggrémenter vos réseaux sociaux ou pour se souvenir d’un objet ou d’une chose en particulier.

J’allais oublier de parler du navigateur web qui est enfin de qualité et qui associé à l’écran tactile (on zoome comme sur l’iphone) apporte une expérience utilisateur de bien meilleure qualité. Autant avec le Bold aller sur Internet demandait une certaine motivation ou l’installation d’un navigateur tier comme Opera par exemple, autant avec Torch surfer est un vrai plaisir. Pour arriver à ce résultat, Blackberry a fait l’acquisition de la société Torch (tiens le nom ne vous rappelle rien?) qui avait développé un navigateur fonctionnant avec Webkit (Safari, Iphone and co…).

Parfois le Blackberry Torch n’est pas aussi réactif qu’on le souhaiterait notamment au lancement de certaines applications comme celle du Flux sociaux qui nécessite quelques secondes avant de se lancer pour la première fois (une fois ouverte l’application répond instantannément).

Conclusion

Le blackberry Torch est un très bon téléphone qui apporte beaucoup de nouveautés par rapport à un Bold 9700 : écran tactile, le nouveau système d’exploitation OS 6.0. Je suis curieux de voir le prochain téléphone professionnel de RIM, embarquera t-il un clavier physique ou bien sera t-il entièrement tactile, un choix qui permettra d’alléger l’appareil et lui faire retrouver son poids de forme… Quoiqu’il en soit en seulement 15 jours je suis très très bien habitué à ce téléphone et je pense que le downgrade sur le Bold serait un peu douloureux, notamment vis à vis de la consultation web sur mobile (ou alors passer le Bold sous l’OS 6)!

Pour les informations techniques sur le Blackberry Torch je vous recommande d’aller faire un tour sur le site de blackberry.

Pour ceux qui sont comme moi chez Orange, sachez qu’ils ont monté une offre à durée limitée jusqu’au 10 février 2011 permettant d’avoir : mail illimités, surf illimité, 100 SMS, navigation GPS (Orange maps) et 100 heures de wifi sur les hotspots Orange, le tout pour 19,90€ HT par mois (en plus du forfait). Plus d’information ici.

Quelques articles à lire aussi


10 jours avec le blackberry bold 9700

Depuis une dizaine de jours j’utilise le dernier né de la gamme Blackberry le Bold 9700 qui vient en remplacement du Bold 9000. Bien que leurs noms soient similaires, la ressemblance s’arrête là car les deux téléphones sont vraiment différents aussi bien en apparence qu’en fonctionnement (cela reste du blackberry tout de même). Voici donc un premier retour sur l’appareil fourni par Orange.

Avant le Bold 9000, j’avais un Curve qui était impressionnant en terme de légèreté, le Bold 9000 n’avait pas cette qualité puisqu’il était plus grand, avec plus de fonctionnalité, un plus bel écran et un clavier plus grand. Le nouveau Bold, le 9700 donc, ressemble plus à Curve mais avec les fonctionnalités avancées du Bold. On a donc de la légèreté mais avec de la 3G. Contrairement au Bold 9000, le 9700 est équipé par défaut du dernier OS de RIM le 5.0 (testé ici en version beta) ce qui fonctionnellement change beaucoup de chose mais je vous laisse le soin de relire le test de l’os 5.0 pour le constater.

Au quotidien, le Bold 9700 est très agréable, petit il ne vous gêne pas dans votre poche (aucun regret vis à vis de l’ancien Bold sur ce point), le remplacement de la molette (boule) si spécifique à Blackberry (et que le Nexus One semble avoir) par un trackpad est déstabilisant au départ mais on se fait vite à ce nouvel outil de navigation, au moins on va éviter les problèmes de boule qui se bloquent. Je n’ai pas constaté de micro-coupure en conversation lors des passages de zones 3G en 2G mais je verrai cela cette semaine au bureau. Comme le 9700 est plus petit que le 9000, évidemment le clavier l’est aussi, d’où un réapprentissage nécessaire pour taper correctement sur ce dernier….

Alors pour moi les avantages du Bold 9700 sont :

-son faible poids
-l’absence de boule/molette
-la compacité du form factor
-l’OS 5.0

Et en terme d’inconvénients ou faiblesses :

-tout est plus petit que le Bold 9000 (écran et clavier notamment)
-la prise chargeur est une sorte de mini usb qui bien entendu n’est pas la plus répandue
-le Bold n’est pas un iphone donc en terme d’applications cela n’est pas le Pérou mais au final on se concentre sur l’essentiel : google maps, google sync, wordpress, gmail, shazam, deezer…

Quelques comparaisons :

Bold 9000 versus le Bold 9700
Bold 9700 versus Nokia E61

Le tutoriel pour utiliser votre blackberry en modem 3G est toujours d’actualité et fonctionne parfaitement aussi bien sur PC que sur mac.

J’oubliais, le Bold 9700 est vendu 99€ chez Orange et le pack blackberry est à 18€ jusqu’au 31 janvier.

Quelques articles à lire aussi


Transformer son blackberry en modem 3G pour ordinateur

Voici un petit tutoriel qui peut être pratique pour dépanner ceux qui en mobilité auraient besoin de se connecter à Internet par le biais de leur ordinateur portable mais qui n’auraient pas de clé 3G. Cette méthode a été testé avec l’opérateur Orange et elle fonctionne à merveille.

Première étape : connecter le blackberry à l’ordinateur

Il faut absolument brancher le téléphone à l’ordinateur par le biais du câble USB fourni avec le téléphone et lancer l’application intitulé « Desktop Manager » qui permet de gérer le blackberry. Pour ceux qui n’auraient pas la dernière version de ce logiciel ou qui ne l’auraient pas installé vous pouvez la télécharger ici. Si vous ne lancez pas cette application le blackberry ne fonctionnera pas comme modem…

Seconde étape : Installation du modem Blackberry

Pour utiliser votre téléphone blackberry comme modem il faut préalablement installer un driver sur votre ordinateur. Celui-ci est théoriquement installé lors de l’installation du logiciel « desktop manager ». Afin de vérifier s’il est bien présent sur votre ordinateur vous devez regarder dans C:\program files\Common Files\Research In Motion\Modem Drivers.

Troisième étape : Vérification de l’existence du modem

Pour vérifier si le modem blackberry est bien fonctionnel il faut aller dans Panneau de configuration/Téléphone et Modem Options/ et puis regarder l’onglet Modems, vous devez théoriquement voir un Standard Modem sur un port COM (si le téléphone est bien connecté au PC). Si cela est bon passez au point suivant.

Si jamais vous ne voyez pas ce modem, vous devez l’ajouter manuellement. Premièrement vérifiez que le modem est bien installé (point précédent), puis recherchez sur quel port est connecté le blackberry Panneau de configuration/System/Hardware/Device Manager/Ports

Maintenant retournez dans le panneau de configuration/Téléphone et Modems et enlevez le Standard Modem puis réinstallez le en cliquant sur Ajouter. Sélectionnez le modem « Standard 33600 bps Modem » qui fonctionne alors que le 56000 ne fonctionnerait pas a priori, ensuite ajoutez ce modem à tous les ports COM.

Quatrième étape : Vérification du fonctionnement du modem

Voilà le modem est installé, il existe bien, vérifions maintenant s’il est fonctionnel. Pour cela il faut aller sur « panneau de configuration/Téléphone et Modems » et cliquez sur l’onglet Modems puis sélectionnez le Standard Modem qui est associé à un port COM. Ensuite cliquez sur Propriétés/Diagnostic/Interroger le modem (Query Modem). Théoriquement vous devriez voir un truc dans le style :

ATQ0V1E0 – Succes
AT+GMM – BlackBerry IP Modem
AT+FCLASS=? – COMMAND NOT SUPPORTED
AT#CLS=? – COMMAND NOT SUPPORTED
AT+GCI? – COMMAND NOT SUPPORTED
AT+GCI=? – COMMAND NOT SUPPORTED
ATI1 – Research in Motion BlackBerry IP Modem
ATI2 – Research in Motion BlackBerry IP Modem
ATI3 – Research in Motion BlackBerry IP Modem
ATI4 – Research in Motion BlackBerry IP Modem
ATI5 – Research in Motion BlackBerry IP Modem
ATI6 – Research in Motion BlackBerry IP Modem
ATI7 – Research in Motion BlackBerry IP Modem

Attention pour que tout marche bien il va falloir ajouter cette ligne dans Properties/Advanced : +cgdcont=1, »IP », »orange.fr » pour ceux qui utilisent Orange comme Opérateur de téléphonie.



Pour les autres opérateurs cela devrait être cela
:
SFR : +cgdcont=1, »IP », »wapsfr » ou +cgdcont=1, »IP », »websfr »
Bouygues Telecom : +cgdcont=1, »IP », »eBouygTel.com » ou +cgdcont=1, »IP », »mmsbouygtel.com »

Cinquième étape : Ajouter une nouvelle connexion Internet

Le plus dur est derrière vous maintenant, il ne suffit plus que de créer une nouvelle connexion avant de pouvoir utiliser votre blackberry en clé 3G si vous avez un Bold par exemple (ce qui n’est pas mon cas puisque j’ai testé le tuto sur un Curve). Faites les actions suivantes :

-Démarrer/Settings/Connexion réseaux, puis sur « Nouvelle connexion » puis « Connecter à Internet » (premier choix),
-« Set up my connection manually »
-« Connect using a dial-up modem »
-Choisissez le Modem sur le port COM (Standard Modem)
-Donnez lui un petit nom (Blackberry Modem)
-Ecran suivant, mettez *99# pour le numéro de téléphone
-Passez l’écran sur les noms d’utilisateurs mais décochez l’option de connexion par défaut, si cela ne fonctionne pas mettez orange/orange en nom d’utilisateur et mot de passe
-Cliquez sur Terminer

Sixième étape : Enlever la compression IP du Header

C’est un peu barbare mais vous n’avez pas à savoir ce que c’est mais juste à suivre les étapes suivantes :

-Menu Démarrer/Network Connections/BlackBerry Modem
-Cliquez sur le bouton de Propriétés
-Cliquez sur l’onglet « Networking »
-Sélectionnez « Internet Protocol (TCP/IP) »
-Cliquez sur le bouton de Propriétés
-Cliquez sur le bouton Avancées
-Décochez « Use IP header compression »
-Validez tous les boutons « ok » pour fermer les boites de dialogue

Septième étape : Surfer sur internet avec votre téléphone Blackberry

Voilà c’est fini pour utiliser votre téléphone comme modem haut débit il suffit de cliquer sur « Blackberry Modem » dans les connexions (menu démarrer/settings) et c’est tout…

Merci à JedFonner pour la base de ce tutoriel qui a été adapté par mes soins aux opérateurs français et validé sur un blackberry 8320 Orange.

Liste des APN des opérateurs français :
APN Orange : orange.fr
APN SFR : wapsfr ou websfr
APN Bouygues Telecom : eBouygTel.com ou mmsbouygtel.com

Attention les guillemets de l’article ne sont pas à recopier tel quel, utilisez bien la touche 3 de votre clavier pour les réécrire!

Pour ceux qui veulent la méthode pour transformer son blackberry en modem 3G sous mac c’est ici qu’il faut aller se documenter…

Quelques articles à lire aussi


Blackberry Bold la contre attaque de Bouygues Telecom

La non exclusivité du Blackberry Bold fait que les opérateurs se livrent une guerre marketing impitoyable, jugez par vous même le prix d’appel de Bouygues Telecom est de 119€ uniquement (il m’a été impossible de retrouver cette offre sur le site de l’opérateur). Pour information Orange propose le Bold à 219€ pour un engagement de 24 mois…

Quelques articles à lire aussi


Le Blackberry Bold est en vente chez Orange

Depuis hier le nouvel appareil Blackberry Bold est disponible à la vente dans les boutiques Orange à partir de 219€. Ce téléphone est un condensé de technologie (3G, GPS…), un test du Bold devrait suivre sur ce blog dans les semaines à venir.

Quelques articles à lire aussi