Tag : adsl

Le très haut débit, aujourd’hui ce sont les parisiens qui en profitent!

Ayant reçu récemment, enfin il y a deux mois maintenant, une demande de câblage pour la fibre optique de mon habitation, je me suis demandé ce qu’il en était en France de la couverture internet. Au lieu de ne regarder que la fibre optique j’ai aussi analyser le taux d’éligibilité moyen selon les départements et plutôt que de faire un très beau fichier excel (enfin j’ai du en faire un quand même) j’ai préféré présenter les résultats sur des belles cartes issues de l’un de mes side projects…

Alors pour commencer j’ai utilisé les données de La Mission Très Haut Débit qui propose des informations commune par commune, j’ai donc compilé les informations par département pour avoir quelque chose de visible et compréhensible sur des cartes.

On commence avec l’éligibilité quelque soit la technologie (DSL, câble et fibre), de manière général la France est pas mal connectée même si on voit clairement des zones moins bien connectées que les autres (en blanc sur la carte), pas de mystère ces zones sont des zones où la densité de population est la plus faible, on imagine bien que les opérateurs ne sont pas trop chaud et motivés pour aller raccorder tout le monde dans ces zones… En revanche les zones des grandes villes sont particulièrement bien connectées avec des taux aux alentours de 99% ce qui est idéal comme l’Oise, la Somme, le Morbilan…

Voici la carte avec le taux d’éligibilité au T3 2015

Pour intégrer la carte sur votre site :

Continuer la lecture

Quelques articles à lire aussi


Vivendi rachète la part de Vodafone dans SFR

Décidément 2011 est l’année des télécommunications. Après le rachat de T-Mobile USA par AT&T, c’est au tour de Vivendi de racheter les parts de Vodafone dans l’opérateur SFR pour un montant de 7,95 milliards d’euros. Vivendi était actionnaire de SFR au côté de Vodafone, la société reprend donc le contrôle total de SFR grâce aux 44% de Vodafone.

L’année dernière, SFR représentait 43% du chiffre d’affaires de Vivendi (12,6 milliards d’euros de CA pour SFR en 2010). Cette opération a certainement été rendue possible grâce à la revente à General Electric de sa participation de 20% dans NBC Universal, un deal qui a rapporté 5,8 milliards de dollars à Vivendi. Et grâce au deal avec Deutsche Telekom (1,2 milliards d’euros) pour l’opérateur polonais PTC.

Quelques articles à lire aussi


Post sponsorisé : SFR se lance à l’attaque du marché des professionnels

Billet indépendant rémunéré
Voici une nouvelle qui va intéresser les professionnels qui ont un besoin d’ADSL. En effet, SFR vient de relancer une offre spécifique à destination de cette cible, marché ignoré par l’opérateur depuis 2008. Cette offre qui m’a été présentée il y a quelques jours par des responsables de SFR semble intéressante de part l’ensemble des services qui sont associés à l’ADSL.

En effet, l’offre Neufbox Pro pour les TPE et PME intègre une connexion avec internet illimité, le téléphone en illimité, des adresses emails et la TV en option. On va donc dire que c’est la base attendue pour une offre ADSL puisque c’est à minima ce que proposent les opérateurs aux particuliers et il n’y a donc aucune raison que Neufbox Pro ne le propose pas. Là où l’offre de SFR se différencie c’est dans les services en plus et la gestion de la relation client entre l’opérateur et le client PME ou TPE.

La Neufbox Pro intègre donc une clé 3G de secours qui viendra prendre le relais en cas de problème de connexion (qui n’a jamais connu ce type de problème, malheureusement classique). Et bien dans le cas de l’offre PRO, l’usager signale un problème sur sa ligne et SFR active tout de suite la clé 3G qui est présente par défaut dans la box, un plus indéniable par rapport aux autres offres sur le marché.

Autre point à mettre au crédit de l’offre c’est le transfert de ligne professionnelle lors de la migration (d’un autre opérateur à SFR par exemple) ou bien lors d’un problème technique. Imaginez que votre box ne fonctionne plus, pour un pro ne plus avoir d’internet est embêtant mais ne plus avoir de téléphone peut être très problématique… Donc le client portera simplement son numéro de ligne vers un numéro de son choix (un portable par exemple). Ces options sont intégrées par défaut dans la Neufbox Pro.

Ensuite en terme de relation client, l’utilisateur de Neufbox Pro se voit attribuer un conseillé nominatif qui gèrera l’ensemble de la relation client et aura donc une bonne vision du dossier client, adieu donc les opérateurs de call centers qui découvre votre historique tout en vous répondant. La hotline est disponible de 8h à 22h avec un taux de réponse sous la minute (dans 90% des cas). Evidemment le conseillé personnel n’est pas disponible en totalité de la plage horaire car 8h-22h cela fait une sacré présence…

D’un point de vue tarifaire la Neufbox pour les Pro est disponible avec un abonnement à 50,08€ HT qui positionne l’offre comme étant la moins chère du marché. Notez aussi que SFR est présent sur Facebook ici.

Quelques articles à lire aussi


Misez sur l’illimité pour créer un marché

Lancer un service sur internet n’est certainement pas la chose la plus évidente, créer un nouvel usage ou un besoin l’est encore moins. Nombreuses start-up ont, ces dernières années, lancé des services originaux avec plus ou moins de succès. Certaines ont du créer la demande, créer le marché et pour faciliter l’adoption elles ont fait le pari de l’illimité.

Prenez par exemple des services de stockage en ligne comme Flickr ou de backup comme Mozy que j’utilise depuis 2006. Sur le principe il existe des offres gratuites vous permettant d’utiliser le service de manière basique on parle donc de freemium dans ce cas et les offres payantes, intègrent le plus souvent des plans selon les usages. Et pratiquement à chaque fois le plan le plus élevé propose de l’illimité pour premièrement montrer que payer offre un avantage (surtout lorsque l’on ne connait pas sa future consommation) et attire les personnes avides d’espaces disques comme les photographes pour flickr ou les stockeurs de données professionnelles comme pour Mozy.

L’illimité est donc un « ouvreur » de marché, il permet de casser les règles classiques et de favoriser les usages. Mais une fois que le marché est dans une phase de développement et que l’usage n’est plus remis en question la question du maintien de l’illimité se pose légitimement. Et oui pourquoi proposer un service sans limite alors que l’on peut en fixer et gagner plus ou réduire ses coûts de fonctionnement maintenant qu’il y a un besoin! C’est ce qu’est entrain de faire Mozy (sauvegarde en ligne) qui va prochainement annuler son offre illimité et proposer un paiement à l’usage avec des paliers de consommation. Sur le fond ils n’ont pas tout à fait tord, aujourd’hui qui viendrait remettre en question le principe du backup en ligne? alors autant rationaliser les coûts des sur-consommateurs du service (ceux avec qui Mozy ne gagnent pas d’argent). Flickr n’a pas encore sauté le pas mais dans le contexte je me demande si Yahoo ne va pas revoir ses plans pour flickr.

Cette réflexion et ce constat est transposable dans d’autre univers comme par exemple l’ADSL avec Free qui pendant des années à proposé un forfait tout compris à 29,90€ et qui maintenant est à option avec la TV,… et surtout plus à 29,90 mais çà c’est une autre histoire. En téléphonie, c’est aussi valable, rappelez vous des forfaits illimités chez SFR ou Bouygues qui ont rapidement été arrêté (à la commercialisation) et qu’il ne fallait surtout pas résilier tant l’offre était attractive.

Alors si vous comptez ouvrir un marché, pensez à l’illimité pour créer un appel d’air mais n’oubliez pas qu’un jour il faudra redimensionner cet illimité pour atteindre la rentabilité ou l’améliorer.

Quelques articles à lire aussi


Orange vend aussi des noms de domaines…

Beaucoup de particuliers et de professionnels utilisent les emails et les espaces de création de sites Internet proposés par le fournisseur d’accès Orange. Malheureusement la contrainte à l’utilisation de ces services était liée à une adresse avec l’url « orange.fr »… Depuis peu les abonnés d’Orange peuvent acheter un nom de domaine directement dans l’interface du site et ainsi personnaliser un peu leur adresse de site ou bien leur email (professionnel ou pas d’ailleurs) pour 20€ par an.

Cette approche de personnalisation est plutôt une bonne pratique car l’url orange.fr ne crédibilisait pas forcément le professionnel, du moins on pouvait facilement en déduire qu’Internet n’était pas au coeur de ses préoccupations! Maintenant tout le monde peut avoir un nom de domaine qui sera géré entièrement par Orange. Une option qui pourra (théoriquement) permettre à l’abonné de changer de fournisseur d’accès plus facilement, a moins que le nom de domaine ne soit pas transférable (à vérifier dans les conditions générales d’utilisation du service).

orange-nom-de-domaine

Certes le service est facturé plus cher que l’achat d’un nom de domaine seul (le .fr est à 1 euro chez OVH actuellement), mais pour ce prix vous achetez la simplicité et le service Orange…

Quelques articles à lire aussi


Plan Numérique 2012, la vidéo et le document

Le Plan Numérique 2012 a été présenté hier par Eric Besson, vous pouvez revoir cette présentation en vidéo ici. Le document pdf présentant les 154 mesures est téléchargeable ici.

Quelques articles à lire aussi


Qui aura une connexion Internet en fibre ?

Je viens de tomber sur deux cartes pas du tout précises mais qui donnent une première information sur le déploiement du Fiber To The Home en France, autrement appelé FTTH par les initiés!

Donc commençons par Paris car c’est pour la capitale que les donnés de déploiements sont les plus « détaillées ».

FTTH paris
Source Tactis, cliquer pour agrandir

Comme vous pouvez le constater facilement, fin 2007 certains seront plus chanceux (les zones rouges) que d’autres. Le plus étonnant je trouve est l’absence de déploiement sur la rive droite de Paris… Il doit certainement y avoir une raison.

Pour le reste du territoire les données sont moins précises avec tout de même quelques villes qui semblent être dans la road map de déploiement des opérateurs (ouf Lyon est prévu pour fin 2008), le FTTH ne sera donc pas qu’une affaire de parisiens :

FTTH france
Source Tactis, cliquer pour agrandir

Quelques articles à lire aussi


Comparatif des box ADSL

Il est toujours intéressant d’analyser le positionnement d’acteurs en fonction du design de leurs produits. Les FAI français proposent tous maintenant des box, sorte de modem améliorés permettant d’avoir des offres dual play à minima. Toutes ces box sont bien différentes et on peut facilement en déduire la cible client en fonction du design de ces dernières.

Tout d’abord on va trouver les top de gamme avec des box jolies, avec des designs bien léchés comme celles d’Orange, d’AOL ou la nouvelle box de neuf :

top

Ensuite à l’opposé on trouve les produits pour les vrais geeks qui n’ont que faire du design mais qui cherchent avant tout les fonctionnalités et les performances comme la freebox qui est vraiment moche de mon point de vue mais qui est efficace :

freebox

Entre ces deux positionnements extrême il y a le ventre mou du marché avec les fournisseurs d’accès comme Alice, Club Internet qui n’ont pas suffisamment de volume pour amortir un design sympa

alice club

Voici quelques autres possibilités de segmentation du marché des box ADSL :

L’influence Apple :

apple

Les possibilités technologiques : (en apparence)

techno

La no-geek attitude :

geek

D’ailleurs plus il y a d’antennes plus le produit est geek…

Et pour finir une répartition des box en fonction des parts de marché de chacun…

PDM
Neuf et AOL sont sur le même plan puisque Neuf a racheté AOL.

Et selon vous quelle est la box la plus design ou jolie à vos yeux?

A vous de jouer…

Quelques articles à lire aussi