Retour sur Aardvark, rien n’a été fait au hasard

Connaissez vous Aardvark? Aardvark est une startup qui a été racheté par Google il y a quelques mois et qui propose un moteur de recherche social : vous posez une question et un expert y répond en quelques minutes (c’est le pitch de cette boite). Lors de la conférence « Startup Lessons Learned », les fondateurs d’Aardvark sont revenus sur leur parcours d’entrepreneur et sur le process de création du produit de leur société…

Ils sont partis du principe que la plupart des startups se plantaient, il fallait donc minimiser les risques, maximiser les tests et être patient. La création de leur produit a pris 6 mois, l’implémentation 12 mois et encore 12 mois pour affiner l’outil. Avec un beau process itératif :

  • http://unearaigneeauplafond.fr/ Martin

    Intéressante présentation de par l’approche. L’humilité semble ici la règle. Mais cette humilité, bien que finalement rationnelle et finalisée par un rachat qui valide l’intérêt de l’approche, réclame des finances importantes pour faire vivre l’équipe jusqu’à ce qu’elle fasse le bon produit. Et cette équipe n’a semble-t-il toujours pas trouvé le produit, d’ailleurs, qui puisse la faire vivre. Si j’ai bien compris, ce n’est pas un produit ou service que Google rachète, mais une équipe avec ses talents et ses méthodes de travail. Serions-nous alors de nouveau dans une nouvelle bulle spéculative, celle où l’on paye pour du potentiel ?