Grooveshark la meilleure offre musicale du moment, devant Spotify

1 Flares 1 Flares ×

Comme vous le savez Spotify a récemment modifié ses conditions générales d’utilisation de son service pour l’offre freemium, ce changement de politique m’avait d’ailleurs énervé sur le principe (lire mon point de vue ici). Suite à ce changement de cap de Spotify j’ai donc regardé l’offre actuelle, notamment celles qui proposent aussi du streaming sur mobile.

J’ai il y a quelques temps regardé Grooveshark et cette limite de 10 heures par mois chez Spotify était une bonne raison de regarder de plus près ce qu’ils proposent. Pour rappel Grooveshark fait grosso modo ce que fait Spotify mais ils ont levé environ 83 fois moins d’argent, une belle performance technique. D’un point de vu légal, le service l’est mais apparemment ils n’auraient pas encore signé avec tous les ayants droits (quelle belle industrie celle de la musique).

Voici rapidement ce que j’ai apprécié chez Grooveshark :

-Une offre gratuite avec de la publicité (mais sur le site pas entre les titres musicaux)
-Une application mobile qui fonctionne sur blackberry, Android, Nokia, Palm et les iphones jailbraikés (Apple ayant retiré l’application de l’app store) pour les abonnés en Anywhere (tellement rare qu’il faut le souligner, Spotify ne propose pas Blackberry)
-La lecture en offline des titres sur l’application mobile
-Un client desktop (pour les abonnés Anywhere) qui est vraiment bien fichu et plus efficace que celui de Spotify
-Un player qui fonctionne sur les murs dans Facebook, plus pratique pour faire découvrir des titres à ses amis
-Des radios en streaming qui sont pas mal du tout avec des titres pertinents
-Des add-ons comme GSDesktopHelper sous mac qui permet de contrôler le player avec les boutons media de votre mac (sans lancer itunes, au moins cela change de Spotify) ou les outils d’imports de playlists de Spotify vers Grooveshark (pratique pour la migration)

Ce qui m’a moins séduit :

-La fonction communautaire du site n’est pas évidente (je n’ai pas encore trouvé comment retrouver ses amis)
-L’application Blackberry mérite à mon avis encore un peu de travail d’un point de vue de l’ergonomie

En terme de prix pour les options premium on est dans la gamme de prix de Spotify. Grooveshark propose en effet un abonnement Plus à 4,13 euros/mois (avec le dollar du jour) et Anywhere à 6,2 €/mois. De mon point de vue l’offre Plus ne sert à rien car je n’ai eu aucune publicité avec le freemium, en revanche l’abonnement Anywhere (ce que j’ai pris) est pratique pour emmener sa musique sur son mobile.

Et le bon plan du moment chez Grooveshark c’est que l’abonnement Anywhere est à 20$ l’année au lieu de 108$, soit 14€ (1,16€/mois) donc cela ne se refuse pas! Pour avoir accès à cette offre il faut choisir le produit dédié au soutien du Japon : Japan Relief.

Quelques images et screenshots de Grooveshark en application desktop (AIR) et sur blackberry :

Le client desktop : toute la musique

Le client desktop : les favoris

Le client desktop : la page profil

Le client desktop

Le client desktop : une page d'un titre

Le client desktop : les radios

Grooveshark application mobile

Grooveshark Blackberry

L'offre Anywhere à 20$

1 Flares Twitter 1 Facebook 0 LinkedIn 0 Google+ 0 1 Flares ×

  • http://vialet.org/blog/ Guillaume

    A mon avis, ce n’est qu’une question de temps avant que Grooveshark ne ferme sous le poids financier des licences demandées par les majors et autres maisons de disque. L’application Android a récemment été supprimée de l’Android Market par Google suite à une plainte de la RIAA ; Apple a fait de même l’année dernière, comme tu le soulignes. Grooveshark a su négocier en 2009 avec EMI mais était en procès contre Universal Music en 2010, toujours pour ces histoires de licence.

    Grooveshark flirte en fait avec la légalité en arguant que la société est en règle avec la loi à travers le Digital Millennium Copyright Act mais rechigne visiblement à signer les accords commerciaux (et coûteux) demandés par les ayants-droits.

    Si elle accepte de payer une licence d’exploitation, il faudra qu’elle le fasse pour chaque pays ou région où elle opère sous peine de fermeture. On comprend mieux pourquoi Spotify a levé 83 fois plus de fonds…

  • http://www.jeromesutter.net Jerome Sutter

    Grooveshark est un excellent service que j’ai découvert en 2007 et dont je connais d’ailleurs assez bien 1 de ses co-fondateurs (que j’ai connu lorsque j’ai créé en 2007 le premier site de streaming on demand légal d’Amérique Latine). Leur plateforme technologique est vraiment bien construite, les options nombreuses et régulièrement améliorées. Le vrai point faible de GS réside sur l’aspect légal. Leur business model se positionne historiquement sur un fonctionnement P2P (les fichiers musicaux sont uploadés par les utilisateurs et partagés aux autres utilisateurs du service) mais la mise à disposition de ces fichiers se fait sans que GS ne paye de licences aux ayant-droits (maisons de disques, artistes, auteurs…). L’un des trous noirs juridiques sur lequel GS se positionne est en fait assez simple: les condamnations de « pirates » (style P2P ou Torrent) sont appliquées « immédiatement » quand les fichiers sont transférés dans leur intégralité (transfert de propriété dans le sens juridique du terme), hors il ne s’agit ici que de « mise à disposition pour l’écoute ». Sans vouloir rentrer trop profondément dans les aspects légaux, GS peut très simplement fermer demain.
    Des avancées dans le procès d’une de ces majors (GS est en procès avec Universal depuis environ 18 mois, d’où l’absence d’App sur l’App Store iOS et Android) signifierait la suspension ou fermeture pure et simple du service ou une profonde modification des tarifs et options disponibles. Il n’y a aucune répercussion légale pour l’utilisateur, juste le risque d’investir tu temps et de l’argent sur une solution qui peut s’arrêter du jour au lendemain. Libre à l’utilisateur final d’en faire le choix.

  • http://www.2803.fr henri

    En effet c’est la limite du service… Merci en tout cas pour ces précisions très intéressantes!

  • http://www.so-ado.com So-Ado

    A essayer mais je sens que ca va me plaire :)

  • http://unearaigneeauplafond.fr/ Martin

    En lisant ta description, je me suis dit « tiens, on dirait Radio.blog.club » contre laquelle les ayants droits se battent encore en justice, alors qu’il s’agissait de l’un des précurseurs de ce domaine qui, comme le note Guillaume à juste titre, semble avoir fait l’économie des droits d’exploitation, manifestement à tort, vus les ennuis judiciaires qu’elle a depuis maintenant des années.

    Plutôt que de faire leur propre recherche et développement en interne, ou du moins encourager la recherche et développement externe, en faisant la promotion des technologies de diffusion novatrices, ou encore en favorisant la diffusion des œuvres, les ayants droits bloquent, empêchent, lancent des procès.

    Pas du tout évident de se lancer sur ce marché qui, finalement, fait bosser plus d’avocats et de juristes que de développeurs.

  • Bob

    Le soucis de Grooveshark reste aussi pour le moment le catalogue musical. Il y’a de grosses lacunes dans certains domaines, et Spotify reste devant en terme de contenu imo !

  • http://www.2803.fr henri

    Tu penses à quoi comme lacune? Personnellement j’ai presque tout trouvé

  • http://abcmoteur.fr/ Abcmoteur

    On en parle trop de ce très bon site, j’ai également un abonnement et le prix est ridicule ! En espérant qu’ils restent ouvert !