Tag : édition

Les ventes des e-books aux US dépassent celles du papier

Voici une information qu’il va faire un peu de bruit dans le monde de l’édition. En février dernier aux US les ventes de e-books ont dépassées les ventes des versions papier dans toutes les catégories (Adult Hardcover, Adult Paperback, Adult Mass Market, Children’s/Young Adult Hardcover, Children’s/Young Adult Paperback). La croissance des ventes d’e-books est d’ailleurs impressionnante avec 202,3% de croissance sur février.

Voici quelques chiffres par catégorie de livres (source AAP PUBLISHERS) :

Digital categories:
E-Book sales were $90.3 Million, growing 202.3% vs February 2010. Downloaded Audiobooks were $6.9M, an increase of 36.7%.

Trade categories:
Adult Trade categories combined (Hardcover, Paperback and Mass Market) were $156.8M, down 34.4%. Children’s/Young Adult categories combined (Hardcover and Paperback) were $58.5M, a decline of 16.1%

*Year-to-date 2011 vs YTD 2010: E-Books increased by 169.4% while all categories combined of print Trade books declined by 24.8%

Religious books:
February sales of $48.5M were an increase of 5.5%; this reflects growth as well in the category for year-to-date, up 6.1% to $93.9M.

Education categories:
Higher Education sales for YTD (January and February 2011) were $406.9M, down slightly by 5.6% vs YTD 2010. In K-12, YTD sales were $173M, declining 8.9% from 2010.

Professional/Scholarly categories:
Total sales for professional books and journals were $42.9M, a slight drop of 3.6% vs February 2010. Combined sales of University Press (hardcover and paperback) were $6.7M, falling 6% vs last year.

Bien entendu cette forte croissance se fait au détriment du papier qui chute de 24,8% par rapport à février 2010, les e-books progressants de 169,4%… Je ne pense pas que le papier soit voué à la même fin que le CD mais les éditeurs qui n’ont pas encore fait le pas du digital doivent se dépêcher de le faire sinon ils passeront à côté du marché…

Quelques articles à lire aussi


Google lance son eBookStore

Plus le temps passe et plus Google s’oriente vers de la vente de produits (en mode intermédiation le plus souvent car Google n’est pas un logisticien). Leur objectif est de proposer des catalogues les plus larges possibles. L’idée derrière tout cela n’est pas idiote, cela permet d’avoir tout à un même endroit, avec un peu de technologie made by Google pour faire fonctionner agréablement le tout. Le dernier projet en date est celui de la vente de ebooks (un sujet d’actualité j’en ai déjà parlé hier!).

Google numérise depuis quelques années des livres dans les plus grandes bibliothèques du monde. Le projet est d’envergure et permet de tomber sur des éditions originales de classiques comme celle du Tome II de Notre Dame de Paris de Victor Hugo (une édition de 1850).

Notre Dame de Paris - Victor Hugo

En plus de cette approche de « conservation » de certains chefs d’oeuvres de la littérature, Google a signé de nombreux partenariats avec les éditeurs pour avoir accès aux catalogues de ces derniers. Les chiffres sont impressionnants, 3 millions de livres sont aujourd’hui disponibles dans le Google eBookStore.

L’approche de Google est de ne pas être (trop) dépendant de l’appareil qui va lire le livre (ipad, iphone, android, nook, sony…), on peut acheter un livre et avoir la version pour smartphone, pour ordinateur ou encore pour sa liseuse, enfin presque toutes puisqu’il y a quelque part sur le site la mention suivante :

Note: Google eBooks are not currently compatible with the Kindle

Ce qui est dans les faits partiellement faux puisque le Kindle peut lire du PDF et qu’avec Calibre on peut facilement faire un ePub avec un PDF. Reste que pour les questions de DRM cela risque en effet d’être un peu complexe… Bref l’approche semble prendre une bonne direction même si elle est perfectible à mon avis. Le poids de Google pourra peut être motiver Amazon à fournir une compatibilité (même si j’ai un peu du mal à y croire). Barnes and Noble avec son Nook est d’ailleurs déjà compatible (car ils utilisent la DRM d’Adobe).

L’originalité du service est que le Google eBook est un format numérique. Ainsi un livre Google eBook peut être acheté ailleurs que sur le store de Google!

Affaire à suivre car ce magasin est uniquement à destination des consommateurs américains, le site en l’état est presque sans intérêt. On imagine que monter ce type de service en France sera un peu plus compliqué!

Quelques articles à lire aussi