Tag : bourse

Evolution des introductions sur le NASDAQ et le NYSE depuis 1999

Voici un graphique très intéressant représentant l’évolution des introductions des sociétés technologiques sur les bourses du Nasdaq et du New York Stock Exchange depuis 1999. Au regard, de ces informations on peut aisément constater que l’on est très loin de la folie boursière du début des années 2000 et donc peut être d’une bulle spéculative sur ce type de valeurs.

Le point intéressant aussi est le regain d’intérêt du NYSE versus le NASDAQ pour les sociétés technologiques!

Quelques articles à lire aussi


Twitter prépare son introduction en bourse

Twitter a donc annoncé hier, via son compte twitter, le fait qu’ils avaient envoyé confidentiellement un dossier pour préparer l’introduction en bourse. On apprécie effectivement le caractère confidentiel, qui blague à part, est un terme technique pour décrire les introductions des sociétés réalisant moins de un milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Affaire à suivre.

Quelques articles à lire aussi


Les résultats de Google déçoivent la bourse

Google a annoncé hier ses résultats trimestriel et bien que le chiffre d’affaires soit en progression, la bourse sanctionne cette annonce avec une chute de l’action de plus de 5% en quelques heures. Sur le trimestre le revenu de Google est de 14,11 milliards de dollars, soit une progression de 14% par rapport à la même période l’année dernière, ce qui est énorme de mon point de vue.

Ce qui pose problème pour les actionnaires c’est la chute continue du prix au clic pour les annonces de google. Effectivement le prix au clic baisse de 6% par rapport à l’année dernière. Une chute que les éditeurs ont pu ressentir sur leur revenu adsense. Cette baisse du clic est selon les experts le résultat de l’augmentation des publicités sur mobile qui sont elles vendues moins chères. C’est certainement pour cela que Google a changé le mode de fonctionnement d’Adword en « obligeant » les annonceurs à acheter des campagnes globales sur les supports desktop, mobile et tablette et pas spécifiquement sur l’un ou l’autre support.

L’action Google est donc passée quelques heures sous la barre symbolique des 900$ pour repasser ce cap pour se stabiliser autour des 910$.

Quelques articles à lire aussi


Amazon dépasse les 300 dollars en bourse

Actuellement le chouchou de la bourse est Amazon avec une action qui s’envole et qui dépasse depuis peu les 300$. La capitalisation boursière d’Amazon est maintenant supérieure à 140 milliards de dollars bien au dessus de celle de Facebook (63 milliards de dollars) mais encore inférieure à celle de Google (306 milliards) et Apple (400 milliards).

Cours de l’action d’Amazon

Quelques articles à lire aussi


Facebook décale son introduction en bourse à fin 2012

Facebook vient d’annoncer qu’ils décalaient l’introduction en bourse avant la fin de l’année prochaine (2012 donc). Cette IPO devrait être l’une des plus importantes de ces dernières années, n’oublions pas que Facebook a actuellement une valorisation de 70,9 milliards de dollars selon les dernières transactions effectuées sur SharesPost.

Théoriquement l’introduction en bourse de Facebook était prévue pour avril 2012. Selon le Financial Time, cette décision a été prise par le CEO Mark Zuckerberg qui souhaite que ses employés restent focus sur le développement des produits que sur le pay out de l’introduction de Facebook sur les marchés. Ce report ne serait donc pas lié au contexte qui n’est pas favorable aux introductions de sociétés Internet, Groupon et Zynga ont elles aussi préféré décaler leur introduction mais pour des raisons de volatilité des marchés.

N’oublions pas que Google s’est introduit après 6 ans d’existence et une domination du marché de la recherche, alors un décalage de l’IPO pour Facebook qui n’a pas besoin de cash n’est pas forcément un signe de déclin. Facebook ayant plus de 500 actionnaires il y a une obligation de publication des informations financières ce qui n’a pas encore été fait. Des sources disent que Facebook ferait 2 milliards de dollars de CA cette année, Reuter a annoncé 1,6 milliards de dollars sur les 6 premiers mois de l’année…

On va finir par s’habituer à ces reports d’introduction en bourse, l’année dernière nous avions déjà eu ce même type d’annonce de report de l’IPO de facebook.

Quelques articles à lire aussi


Post sponsorisé : Hopee la communauté financière de Cortal Consors

Cela a toujours été le grand amour entre internet et le monde de la bourse. En effet, Internet permet de s’informer sur pratiquement toutes les sociétés côtées et de passer des ordres en bourse très facilement aussi. Imaginez un peu le quotidien des boursicoteurs d’il y a 20 ans sans Internet… Pendant les années 2000 beaucoup de forums boursiers ont fait leur apparition, certains ont été de véritables références, j’avoue avoir écumé certaines discussions pour essayer de placer au mieux mon argent à l’époque.

Bref c’était bien mais la situation s’est dégradée, d’une part car ses forums très riches en information se sont vus pollués de contenus inadaptés et injurieux et d’autre part les informations que l’on y trouve n’ont ni légitimité, ni fiabilité. Ainsi vous pouviez tout à fait suivre les conseils d’un mauvais conseiller sans le savoir car, mise à part le nombre d’interventions, vous ne saviez pas si les conseils émanaient d’une personne performante… C’était la limite de ces forums de mon point de vue. Le web 2.0 et les sites communautaires sont ensuite apparus, ces derniers intègrent des fonctionnalités intéressantes sur la notation des membres par exemple.

La communauté française hopee, bâtie par Cortal Consors (groupe BNP Paribas) sur la base de la solution technique Sharewise innove en France en s’inspirant de la tendance des sites US du moment avec des fonctionnalités avancées qui permettent de classer les recommandations de chacun des membres (les prévisions ont-elles été justes, la performance du portefeuille de ce membre est-elle bonne, la rentabilité aussi est analysée…) et ainsi de leur donner une légitimité vis à vis des autres membres.

La vidéo ci-dessous présente le principe de fonctionnement du réseau social hopee :

hopee mixte par ailleurs les recommandations de ces membres avec des notes des banques ou d’établissements financiers, c’est une mise en regard intéressante pour le boursicoteur qui cherche des informations complètes sur une valeur et gratuitement. Le service propose même la traduction de notes d’analystes dans la langue de votre choix (en utilisant des services de traduction automatique comme Google Translate ou Babelfish). Le service Hopee utilise aussi les nouveaux services comme Twitter pour fournir des informations en temps réel à ses membres.

En parallèle de ces services très sérieux, on parle d’amusement quand même sur hopee… Chaque mois il y a des concours qui permettent de récompenser les meilleurs membres avec des lots intéressants puisque ce mois ci il y a des Ipad à gagner si vous êtes l’auteur de la meilleure recommandation.

Alors hopee, le site communautaire de recommandations boursières 2.0, pourquoi pas! A vous de jugez et de tester le service ici : hopee.fr.

Quelques articles à lire aussi


La chute de l’action Tomtom n’est pas liée à l’annonce de Google Map Navigation

Fin de semaine dernière Google a annoncé qu’ils allaient lancer un système de navigation pour les voitures appelé Google Map Navigation dont voici la présentation en vidéo :

Et hasard du calendrier le fabricant de GPS Tomtom annonçait ses résultats financiers le lendemain de l’annonce de Google (bizarrement je pense qu’il n’y ait pas de hasard de la part de Google). Ces résultats étant en fort recul par rapport aux prévisions (habituellement le CA progresse de 15% et sur ce trimestre la hausse n’a été que de 0,8%), ce recul s’explique par une baisse du prix moyen d’un appareil (99€ au T3, 112 au T2 et 136 au T1) alors que le volume des ventes augmente. La sanction boursière ne sait pas fait attendre puisque l’action a chutée de 21% sur la journée.

J’ai pu voir sur quelques sites que l’interprétation de cette chute était liée à l’annonce de l’arrivée de Google sur le marché du GPS, alors que cela n’est pas le cas… Alors méfiez vous des communications financières, car il y a aussi de la stratégie dedans, tout comme dans la communication classique.

Source données financières tomtom

Quelques articles à lire aussi


Steve Jobs, un arrêt maladie à 6 milliards de dollars

Steve Jobs a annoncé hier qu’il serait en arrêt maladie jusqu’à l’été prochain, ceci après s’être fendu d’une lettre ouverte comme quoi il était malade mais a priori bien soigné (donc entre les lignes plutôt confiant). Cette annonce a l’effet d’une bombe auprès des actionnaires qui ont l’impression de s’être fait bernés par la communication d’Apple sur ce point très stratégique (et qui a priori attaqueraient la société en justice).

Hier la sanction boursière ne s’est pas fait attendre avec un titre qui avait ouvert à 86,24$ et qui termine péniblement à 79,3$ (je pense que le titre va encore baisser aujourd’hui). L’impact sur la capitalisation boursière d’Apple est donc immédiat avec une différence de 6 milliards de dollars (entre le cours d’ouverture et celui de fin de séance), notez que cette baisse est encore plus importante lorsque l’on regarde la différence entre le cours le plus haut de la séance 87,71$ et celui de la fin (8 milliards de dollars).

apple-bourse

Pour l’instant l’arrêt maladie de Steve Jobs coute donc entre 6 et 8 milliards de dollars à Apple… Pas étonnant quand on voit le style de management de la société et l’importance de son CEO. Le COO, Tim Cook, assurera la gestion opérationnelle de la société en attentant le retour de Jobs.

Quelques articles à lire aussi


Page 1 de 212