Etude : Qui sont les internautes qui visitent les sites officiels des partis politiques?

Contexte oblige, comment ne pas parler un peu de politique entre les deux tours des élections régionales? Pour changer de point de vue, voici une analyse de l’audience et du profil des internautes (âge et sexe) visitant les sites internet officiels des partis politiques français dont la liste est ci-dessous :

PS : parti-socialiste.fr,
Les Verts : lesverts.fr,
Front de Gauche : frontdegauche.eu,
Lutte Ouvrière : lutte-ouvriere.org,
NPA : npa2009.org,

Méthodologie

Les données utilisées dans cette étude sont fournies par Doubleclick Ad Planner (un service proposé par Google). La présentation par Google de ce service est la suivante :

Ad Planner demographics are generated through demographic inference algorithms that combine third-party demographic data with Google sample data. The third-party demographic data is licensed from an industry-accepted consumer research panel operated according to industry best practices by a full-service research firm. The firm employs a variety of panel recruiting techniques to ensure the quality of their panel.

La tranche d’âge 0-17 ans a été retraitée en 10-17 ans afin d’être cohérent avec les autres tranches d’âge.

Répartition de l’âge des visiteurs des sites officiels des partis politiques français

Voici le graphique présentant la répartition de l’âge des internautes visitant les sites officiels de partis politiques (les données ont été moyennées).

Le graphique ci-dessus permet de mettre en avant le fait que la tranche des 35-44 ans est celle qui est la plus sensible à l’outil internet des partis politiques. Par ailleurs, les 55-64 ans sont aussi très actifs sur ces sites puisqu’ils représentent la seconde population, viennent ensuite les 25-34 ans une population très sensible à Internet et au point sur les usages liés. Comme pour l’analyse sur les utilisateurs des réseaux sociaux en France, la tranche des 18-24 ans est très faiblement représentée puisqu’elle ne représente que 2% des internautes visitant des sites de partis politiques. Cette population ne visitent pas trop les réseaux sociaux (une habitude de trentenaire), pas les sites des partis politiques, ils doivent faire de la messagerie instantanée et du chat…

Ces données permettent aussi d’affirmer que la politique intéresse aussi quelques jeunes puisque les 0-17 ans représentent tout de même 5% des visiteurs de ces sites. Les plus de 65 ans ne sont pas des personnes connectées, donc absents totalement des utilisateurs de sites internet de partis politiques.

Répartition de l’âge des utilisateurs par parti politique

Voici la distribution de l’âge des internautes intéressés par les sites des partis politiques, les données sont brutes et toujours en provenance de Google.

Ce que l’on constate c’est que des partis politiques comme NPA, Front de Gauche présentent une distribution presque homogène selon l’âge de leurs visiteurs. D’autres partis comme le FN, le PS ou encore l’UMP ont des visiteurs de tous les âges mais avec finalement moins de jeunes et un poids plus important pour les 35-44 ans. En revanche, Europe Ecologie, le Modem ou Lutte Ouvrière ont tendance à intéresser des publics plus âgé (> 25 ans), les jeunes sont ils oubliés ou tout simplement peu attirés par les argumentaires proposés par ces partis ou le contenu de ces sites de partis politiques ?

Estimation de l’âge moyen par parti politique sur Internet

Ce que l’on constate à la lecture de ces informations, c’est que les partis politiques majoritaires (PS et UMP) ont des visiteurs dont l’âge se situe entre 42 et 42,4 ans. Les autres partis politiques ont des spécificités comme Front de Gauche qui semble attirer des visiteurs plus jeunes que la moyenne (36,6 ans) et Lutte Ouvrière qui a les internautes les plus vieux (48,9 ans).

L’âge moyen des visiteurs a été estimé pour chaque parti politique, une moyenne générale a été calculée et le visiteur de base d’un site de parti a 42,1 ans, finalement pas si jeune que cela.

Répartition par sexe

C’est une grosse surprise, sur Internet la répartition homme/femme n’est pas équilibrée. En effet, les hommes représentent presque 72% des visiteurs des sites internet des partis politiques, les femmes sont donc largement minoritaires en terme de lectorat pour ces sites. Pour information les femmes représentent 43% des internautes de Wikipedia, 57% d’Aufeminin et 30% de l’Equipe. On peut donc en conclure que ces sites politiques ne sont pas fait pour les femmes ou du moins ne les intéressent pas !

Répartition par sexe et par parti politique

En revanche, certains partis politiques semblent attirer un peu plus de femmes que d’autres, mais le delta reste faible tout de même puisqu’il n’y a que 8% entre NPA (qui est le plus macho des partis politiques avec 76% d’internautes mâles) et l’UMP (celui avec le plus de femmes 32%, donc 68% d’hommes).

Conclusion

Les données sont intéressantes et démontrent plusieurs choses :

1. Les sites des partis politiques n’attirent pas vraiment les foules et surtout pas les femmes qui ne font clairement pas parties des audiences effectives.
2. Ces sites sont principalement consultés par des 35-44 ans avec un utilisateur moyen âgé de 42,1 ans.
3. Certains partis politiques arrivent à fédérer une audience auprès des jeunes comme Front de Gauche, NPA, ou le FN, alors que d’autres ont une cible plutôt oldies comme Lutte Ouvrière.
4. Ces sites officiels ont des trafics relativement faibles avec au maximum 130.000 visiteurs par mois (source Google-Doubleclick). Ces sites sont plus des sites vitrines comme certains sites de marque.

Si jamais vous souhaitez diffuser cette étude n’hésitez pas à utiliser la version pdf disponible sur Issuu

Le code issuu est là :


Si vous préférez, l’étude est aussi sur SlideShare et Scribd.

  • bibousiq

    Comment télécharger le Pdf sur Issuu ? Je n’y comprends rien…

  • http://www.2803.fr henri

    Tu vas sur cette page et tu cliques sur download : http://issuu.com/riri1310/docs.....2803-media

  • bibousiq

    Merci beaucoup ! :D

  • http://www.postclic.com Thomas

    Intéressant.
    Relayé sur mon site.

    Il serait intéressant de voir quelle est l’évolution dans l’année de ce profil…