Tag : like.com

Like.com sort de sa phase de beta

Le site like.com basé sur la technologie de la société Riya (dont j’avais pu participer à la phase d’alpha) vient de mettre un terme à la phase de beta du site , le « visual shopping guide ». Pour ce passage à la vraie vie le site se dote d’une nouvelle interface très réussie avec des couleurs très classes et surtout une expérience utilisateur toujours aussi aboutie (filtres par couleur, forme, marque…)!

like.com

Les objectifs de chiffre d’affaires sur ce site sont de 10M$ pour l’année 2008!

Quelques articles à lire aussi


Le futur de la publicité intégrée dans la video

Le principe est connu mais il manque aujourd’hui les outils technologiques pour faire ceci : vous regarderz une vidéo et vous voulez acheter les fringues ou les accessoires que vous voyez à l’écran. C’est une sorte de like.com mais adapté à la vidéo. Microsoft labs propose une maquette de ce que pourrait être cette application que je trouve vraiment géniale… Si elle voit le jour bien sûr!

video microsoft

Deux vidéos de test sont visibles sur le site de microsoftlabs ici.

Quelques articles à lire aussi


Betas of the year

Saurier Duval, l’auteur du très utile momb (Museum of Modern Betas) m’a demandé de lui donner les 5 betas (il faut un sigle beta près du logo de la boite) qui selon moi ont marqué l’année 2006. Voici donc la liste des 5 betas que je lui ai donné et pourquoi je les ai choisies.

En premier je pense à like.com, le moteur de shopping basé sur l’algo de reconnaissance faciale de riya. Je trouve la technologie vraiment intéressante et je pense qu’à terme cela va être une vraie killer app.

En second, coComment, la start up suisse qui permet de suivre vos commentaires partout sur internet. coComment vient d’ailleurs de lever 1,5 millions de dollars pour 40% des parts de la boite.

En troisième, veoh qui est une sorte de youtube mais basé sur une technologie de P2P.

En quatrième, ilike.com, le plugin pour itunes qui permet de vous recommander des artistes en fonction de la musique que vous écoutez. Ils viennent d’ailleurs de lever énormément d’argent très récemment (13,3 millions de dollars pour 25% de la société, une très belle opération)

En cinq, metaweather qui propose une version communautaire de l’information météorologique pour améliorer l’algo de prévision.

En six (oui je sais c’est un top 5 mais j’en ai donné quand même 6), je pense à Moola qui a réussi à imposer un business model basé sur de la publicité obligatoire et active (vous êtes en effet obligé de regarder la pub attentivement pour pouvoir jouer et espérer gagner de l’argent.)

Petite précision tout de même, sur Museum of Modern Betas il faut absolument qu’il y ait une mention du beta sur le site pour pouvoir être intégré !

Et vous quel est votre top 5 de l’année?

Quelques articles à lire aussi


Like.com, un business model pour Riya ?

Etonnant des fois on pense à des trucs et puis cela arrive réellement. Bref, Riya dont j’avais évoqué la semaine dernière les quelques difficultés à trouver un business model vient de sortir un produit nommé Like.com qui utilise la technologie de reconnaissance d’image développée par l’équipe.

Alors qu’est ce que Like.com, rien de plus qu’un fashion shopping bot plutôt à destination des femmes, notamment celles qui lisent les magazines féminins ceux qui traitent de la tendance vestimentaires de nos chères stars internationales. Pour ma part je ne suis pas dans la cible mais pour avoir testé auprès d’une jeune femme le concept plait tout de suite ;)

Ce concept est simple vous avez des photos de stars (mis en ligne par Riya) et les accessoires (chaussures, colliers, sacs, montres) sont encadrés. Chaque cadre est cliquable et vous renvoie vers une page de recherche vous permettant de trouver des produits similaires sur des sites ecommerce partenaires.

like.com

Alors est ce que Riya se pervertit avec Like.com ? Non je ne pense pas, en revanche ils ont certainement compris qu’il ne fallait pas chercher à faire le top du top en matière de technologie de reconnaissance d’image mais qu’une version plus simple de la technologie initiale permettait de faire des trucs sympas. D’ailleurs le choix d’un autre nom que celui de Riya est révélateur de cette stratégie (pour un coût de 100k$ tout de même).

En revanche, je vois quelques améliorations au produit Like.com (Sylvain vincent@riya tu en fais ce que tu veux) :

– La fonctionnalité la plus délirante serait d’avoir la possibilité d’uploader la photo de son choix (un scan d’un magazine, la photo d’une copine, …) et ainsi lancer une recherche produit en fonction de ces photos représentatives des choix du visiteurs. Tout le monde ne veut pas les bottes de Tyra Bank !
– Augmenter le nombre de shops partenaires (aujourd’hui il y a une majorité de résultat produits issus d’Amazon…).
– Régionaliser l’application avec des shops localisés dans le pays du visiteur.

Voila suite au prochain épisode…

Quelques articles à lire aussi