Tag : flux-rss

Désactiver et enlever les flux RSS dans wordpress

Certains sites internet ne nécessitent pas de flux RSS et il peut être utile de désactiver les flux RSS générés automatiquement par WordPress.

Voici deux bouts de codes à coller dans votre fichier functions.php, le premier va désactiver les flux RSS et le second va enlever l’affichage automatique du lien vers le flux dans la page de l’article ou autre.

/*pour désactiver les flux dans wordpress */
function fb_disable_feed() {
	wp_die( __('Pas de flux disponible, vous pouvez visiter notre <a href="'. get_bloginfo('url') .'">home</a>!') );
}

add_action('do_feed', 'fb_disable_feed', 1);
add_action('do_feed_rdf', 'fb_disable_feed', 1);
add_action('do_feed_rss', 'fb_disable_feed', 1);
add_action('do_feed_rss2', 'fb_disable_feed', 1);
add_action('do_feed_atom', 'fb_disable_feed', 1);
/*pour ne plus afficher automatiquement les liens vers flux */
remove_action( 'wp_head', 'feed_links_extra', 3 ); // Display the links to the extra feeds such as category feeds
remove_action( 'wp_head', 'feed_links', 2 ); // Display the links to the general feeds: Post and Comment Feed
remove_action( 'wp_head', 'rsd_link' ); // Display the link to the Really Simple Discovery service endpoint, EditURI link
remove_action( 'wp_head', 'wlwmanifest_link' ); // Display the link to the Windows Live Writer manifest file.
remove_action( 'wp_head', 'index_rel_link' ); // index link
remove_action( 'wp_head', 'parent_post_rel_link', 10, 0 ); // prev link
remove_action( 'wp_head', 'start_post_rel_link', 10, 0 ); // start link
remove_action( 'wp_head', 'adjacent_posts_rel_link', 10, 0 ); // Display relational links for the posts adjacent to the current post.
remove_action( 'wp_head', 'wp_generator' ); // Display the XHTML generator that is generated on the wp_head hook, WP version

Quelques articles à lire aussi


The Flud le Flipboard pour smartphone débarque sur Android

Avez vous déjà essayé de lire vos flux RSS sur un téléphone (Android ou Iphone)? N’avez vous pas remarqué que cela n’était pas du tout ergonomique? Certes il existe des applications dont celle de Google Reader mais franchement je n’ai jamais pu m’y retrouver dans cette version mobile (trop basique et pas assez visuelle).

IL y a quelques temps je vous avais parlé de Feedly qui a récemment sorti une application pour Android qui est pas mal mais à mon avis encore bien perfectible. Aujourd’hui je vous propose de découvrir The Flud, ceux qui connaissent FlipBoard ne seront pas perdu en l’installant sur leur smartphone.

The Flud est une application gratuite pour Android (depuis le 15 Août) et Iphone non limitée en nombre de flux RSS, la réalisation est bien faite et l’on peut connecter son compte Google Reader pour y choisir les flux à afficher dans l’application.

J’aurai bien aimé que l’on puisse reprendre la catégorisation de Google Reader mais a priori cela ne semble pas encore possible. Autre point qui me gène un peu, je n’ai pas l’habitude de lire mes flux source par source mais plutôt par thématique, de ce fait je reste pour l’instant avec Feedly mobile mais bon The Flud peut trouver son public comme FlipBoard a pu le faire.

Pour tester The Flud sur iphone c’est là : http://itunes.apple.com/fr/app/flud-mobile/id405461124?mt=8

Pour la version Android ici : https://market.android.com/details?id=com.theFlud

Quelques articles à lire aussi


Afficher un flux RSS sur son blog wordpress

Vous le savez très certainement mais il est possible et très facilement d’afficher des flux RSS d’autres sites directement dans sa barre latérale ou ailleurs, c’est selon l’envie et vos compétences! Pour afficher facilement un flux il suffit d’aller dans la sélection des widgets de votre thème et de sélectionner « Flux ».

Mais ce que vous ne savez pas c’est que vous pouvez en faire plus avec un flux et faire un peu de mise en page, dans ce cas le widget ne vous servira plus à rien il va falloir bidouiller un peu. Voici un bout de code qui permet d’extraire l’image d’un flux et de l’afficher à côté du texte, l’affichage sera donc plus élégant.

< ?php
$url = 'http://www.votreurldeflux.com/';
$rss = fetch_feed( $url );
// Figure out how many total items there are, but limit it to 5.
$maxitems = $rss->get_item_quantity(1);
// Build an array of all the items, starting with element 0 (first element).
$rss_items = $rss->get_items(0, $maxitems);
if ($maxitems == 0) echo '
  • No items.
  • '; else // Loop through each feed item and display each item as a hyperlink. foreach ( $rss_items as $item ) : $feedDescription = $item->get_content(); $image = returnImage($feedDescription); $image = scrapeImage($image); echo ''; ?> < ?php echo $item->get_title(); ?>
    < ?php $description = strip_tags( $feedDescription ); $char_limit = 180; if( strlen( $description ) > $char_limit ) { $description = substr( $description, 0, $char_limit ) . ' ... '; } echo $description; ?>
    < ?php endforeach; ?>

    Mais lorsque le flux RSS que vous diffusez (celui qui ne vous appartient pas donc) part en carafe et bien cela fait une belle erreur fatale (ce qui fut le cas sur mon blog de décoration hier). Alors voici comment en 5 secondes faire en sorte que tout ne plante pas :

    < ?php 
    $url = 'http://www.votreurldeflux.com/';
    $feed = fetch_feed( $url );
    if ( is_wp_error( $feed ) ) {
       echo $rss->get_error_message(); // tout ce que vous voulez afficher par défaut
    } else {
       // do your stuff here
    }
    ?>
    

    A vous de faire un peu de mise en forme! Mais c’est qui est utilisé sur les articles des partenaires sur le blog de décoration.

    Source trac WP

    Quelques articles à lire aussi


    Le newlook de Google Reader

    Google Reader, l’application de gestion des flux RSS proposé par Google vient de subit un petit coup de makeup avec un retour aux fondamentaux du design à la google, c’est à dire plus de blanc, moins de bleu ce qui donne au final une page bien plus lisible.

    Grâce à cette nouvelle version je peux enfin cacher le nombre d’éléments non lus (qui était toujours à 1000 pour moi).

    Quelques articles à lire aussi


    Faut il partager ses propres articles dans Google Reader?

    Depuis maintenant quelques temps il est possible de partager des articles avec des membres de votre carnet de contacts Gmail utilisant aussi Google Reader. Cette fonction est sympa et permet d’envoyer ou de suggérer des informations pertinentes à votre entourage.

    En revanche, évitez de partager vos propres articles car cela ne sert à rien (vos amis vous aiment et sont déjà abonnés à votre flux donc ils lisent déjà vos news) et en plus vous doublonnez vos articles dans le google reader de votre ami.

    Si jamais l’un de vos « amis » recommande son propre flux vous pouvez soit, vous désabonner de son flux soit, le cacher dans votre liste d’amis (hide à côté de son username), c’est radical et cela fonctionne très bien.

    PS: Les amis se reconnaitrons…

    Quelques articles à lire aussi


    Adsense dans les flux RSS, interview de Steve Olechowski, Google

    Depuis quelques semaines, Google a rendu possible l’intégration des annonces adsense dans les flux RSS des sites Internet. Cette opération est effective grâce à la migration des comptes feedburner vers les comptes google adsense. Afin d’avoir un peu plus d’information sur cette nouvelle forme de publicité j’ai décidé d’interroger Steve Olechowski (fondateur de Feedburner racheté par Google) qui est en charge du produit adsense pour les flux RSS chez Google.

    Bonjour Steve peux tu te présenter en quelques mots?

    Bien sûr, je suis Steve Olechowski, Product Manager d’AdSense pour les flux RSS chez Google. Avant cela j’étais l’un des co-fondateurs de Feedburner qui a été racheté par Google il y a un an.

    Depuis le rachat de feedburner où tu étais COO (responsable des opérations) tu es le nouveau chef de produit d’adsense pour les flux RSS, qu’est ce que cela change pour toi?

    En fait, depuis je n’ai plus besoin de sortir la poubelle. Je rigole. Google est toujours une société où l’initiative personnelle a sa place donc les choses ne sont pas si différentes pour moi. Sauf que maintenant je passe plus de temps sur le produit. Chez Feedburner je passais beaucoup de temps dans des réunions de direction, à négocier des contrats et d’autres choses permettant d’assurer le business. Chez Google j’ai plus de temps pour travailler avec l’équipe d’ingénieurs qui construit le produit et pour recueillir les retours d’expériences des utilisateurs. Les deux expériences sont très excitantes. Il est parfois bon de changer de vitesse de temps en temps.

    Comme tout le monde le sait les utilisateurs de feedburner peuvent maintenant intégrer des publicités adsense dans leur flux RSS. Est ce que cela fonctionne de la même manière que le programme Adsense pour les sites (CPM/CPC)?

    Notre objectif est de créer AdSense pour les flux RSS comme étant le meilleur produit de ce que nous avions réalisé avec le programme FeedBurner Ad Network (FAN) et Adsense. C’est ce que nous avons fait. Notre principal outil destiné aux éditeurs de sites permettra d’offrir leur contenu aux annonceurs sur une base de placement au CPM par l’intermédiaire du ciblage du programme AdSense. C’est ce que nous avons toujours fait mais nous avons maintenant une très très bonne technologie de « ad server » derrière nous. Le contenu des flux est vendu aux annonceurs à travers la force de vente directe de Google et nous allons prochainement annoncer que cela sera possible de le faire de manière externalisée via adwords.
    Le truc (kicker) est que l’on peut remplir les espaces avec les annonceurs de Google qui ont acheté des mots clés au CPC (coût par clic).
    C’est quelque chose que nous avions toujours voulu faire chez Feedburner mais que l’on a jamais pu faire. Nous étions trop petits pour surveiller les fraudes aux clics comme le spam. En haut de la plateforme Google Adsense, nous pouvons proposer plus de valeur ajoutée à l’annonceur ce qui permet d’avoir des CPM plus élevés sur le long terme.

    Actuellement vous migrez les comptes feedburner manuellement pourquoi est ce que ce process est il fait à la main?

    Très simple, c’est juste une question de calendrier par rapport à nos projets d’ingénierie. Adsense pour les flux était fini et prêt à être lancé donc nous n’avions pas de raison de retarder le lancement du produit. Mais d’un autre côté la migration de millions de comptes Feedburner sur le système Google n’est pas quelque chose de trivial. Certains de nos éditeurs ont quatre ans de données analytiques qu’ils veulent conserver et littéralement cela va à l’encontre des lois de la physique de transférer autant de données en temps réel. Donc nos ingénieurs ont travaillé dur pour que cette opération soit possible dans un temps autorisé par les navigateurs web.
    Nous aurons très prochainement pour beaucoup d’éditeurs une interface permettant la migration à la demande.

    Aujourd’hui combien de temps prend la migration vers le compte google à partir du moment où on la demande à vos équipes (cf une procédure par email pour l’instant)?

    Certains comptes peuvent être migrés en quelques minutes, d’autres prennent deux semaines. La réponse a été écrasante, ce qui n’était pas une surprise. La différence de traitement vient du fait que certains éditeurs ont bien validé qui ils sont et honnêtement dans certains cas nous devons travailler avec des hébergeurs pour valider qu’ils acceptent correctement les crawlers de Google. Par exemple certains hébergeurs ont des règles spéciales pour les adresses IP de Feedburner et ces dernières n’existent pas pour les IP de Google, et nous ne pouvons pas tester cela avant de commencer le process.

    Aujourd’hui avez vous aujourd’hui des retours d’annonceurs qui utilisent la publicité dans les flux RSS?

    Bien sûr. Nous voyons toujours la publicité RSS comme étant un grand moyen de promotion des marques. Les abonnés des flux RSS sont tous les jours devant les contenus des éditeurs, pour un annonceur qui souhaite atteindre cette audience, le placement dans le flux est l’une des meilleures solutions pour atteindre ce segment d’audience de l’éditeur. En fait, si un annonceur veut annoncer sur un site il loupe 50% de l’audience ou plus du site dans beaucoup de cas. Vous pouvez acheter l’audience complète chez Google, parce que nous offrons le placement dans le site et dans le flux. Oh et dans la recherche. Vous pouvez acheter les trois à un seul endroit, Adwords . Il y a des ad servers spécifiques derrière chacun de ces produits pour être sûr que l’annonceur aura la promesse qu’il a payé. C’est plus facile d’optimiser et de dispatcher le budget publicitaire quand tout est au même endroit.

    Merci Steve pour avoir répondu à ces quelques questions…

    J’espère que cet interview vous apporte des réponses et vous donne un peu plus de précision sur le programme adsense pour les flux RSS. Donc pour ceux qui veulent migrer leur compte feedburner il faut encore attendre un peu pour que le process automatique soit rendu public.

    Quelques articles à lire aussi


    Splush pour diffuser des flux RSS en toute sérénité

    Cela fait bien longtemps que je devais parler de Splush le service lancé en béta par hyst l’un des commentateur de ce blog que j’avais eu à l’époque sur le lancement de cette application innovante. Splush est un générateur de widget qui permet de diffuser des flux RSS sans que cette diffusion pénalise les propriétaires du flux car l’affichage se fait en javascript (et pas en lien direct donc) et rien que pour cela Splush est un très bon choix pour diffuser des flux RSS.Ainsi vous n’aurez plus aucune raison de ne pas inciter vos lecteurs à utiliser et re-publier votre flux RSS.

    L’interface de Splush est simple, ergonomique, pas grand chose à dire, on ajoute les flux que l’on souhaite voir apparaitre dans le widget, on défini la taille du widget, sa couleur et le tour est joué. Une fois cette configuration faite, vous obtenez un code à intégrer dans votre site ou blog. Voici un exemple avec les flux des blogs 2803 :


    Ce qui est aussi innovant dans Splush c’est que ce widget vous permettra aussi de gagner de l’argent car Splush peut si vous le souhaitez monétiser votre widget en y ajoutant des flux RSS des annonceurs, libre à vous de définir la surface de visibilité de ces annonceurs (0 à 100%) et après d’empocher les dollars…

    Quelques articles à lire aussi


    Créer des flux RSS pour les sites qui n’en n’ont pas…

    Fervent utilisateur des flux RSS trouver un site qui ne propose pas de flux RSS est parfois énervant, une seule solution s’impose alors : créer vous même le flux RSS. Afin de faire cette opération facilement je vous conseille l’utilisation de Ponyfish qui propose un service de création de flux RSS pour les sites qui ne sont pas équipés.

    Alors comment cela fonctionne :

    Tout d’abords vous rentrez l’adresse du site pour lequel vous souhaitez créer un flux RSS, puis l’interface va vous demande de cliquer sur les urls des informations que vous souhaitez retrouver dans le flux RSS, voici l’exemple avec 2803 (qui a un flux RSS mais j’ai fait comme s’il n’en avait pas) :

    faire un flux rss

    Quelques clics plus tard voici votre flux RSS tout frais :

    faire un flux rss

    Simple non? Autre exemple, les actus sur le site de free (qui ne propose pas de RSS mais voici le résultat de ponyfish : http://www.ponyfish.com/feeds/30538lTJabeVz)

    Quelques articles à lire aussi


    Page 1 de 312...Fin »