Tag : battre google

Les critères de réussite pour reléguer Google à une place de numéro deux du marché de la recherche

Ce matin sur mon vélo je me posais la question suivante : Que faudrait il comme critère pour bousculer un peu Google sur son marché de référence et créer un leader de la recherche? La réponse n’est pas évidente mais voici quelques pistes de réflexion personnelles sur ce sujet que certains regardent de très près…

1- Google devient de plus en plus une énorme société avec un nombre de salariés en constante augmentation et comme tout le monde le sait, l’innovation est moins bien mise en avant dans les grosses structures que dans des structures légères comme des start up. De ce fait le challenger de Google aura une taille de start up et ne sera pas un gros acteur comme microsoft ou yahoo.

2- Google à la volonté d’indexer tout l’internet, le web visible mais aussi le web profond aussi appelé deep web. Cette course à l’indexation coute cher en matériel et en data centers. Peut être que le nouveau Google aura une méthodologie plus fine, moins consommatrice de ressources et de ce fait les investissements ne seront pas du même niveau que ceux de Google. Peut être qu’une approche en P2P pourrait être envisageable, un projet pour les fondateurs de skype et kazaa lorsque Joost sera mort…

3- La technologie peut aussi être un angle d’attaque, le nouvel acteur qui proposera de la recherche sémantique aura certainement les armes pour devenir plus pertinent que Google, le rachat récent de Powerset par Microsoft va d’ailleurs dans se sens…

4- En terme de localisation, je ne sais pas si cela a de l’importance mais certainement que ce nouvel acteur sera américain, je sais c’est moche mais l’émergence d’un nouvel acteur français me semble un peu difficile mais pourquoi pas si un laboratoire de recherche comme l’INRIA nous pond une superbe technologie sémantique.

5- Ce nouvel acteur devra avoir les reins solides et les poches profondes pour résister aux propositions de rachat des leaders et surtout pour pouvoir financer la croissance sereinement. Soit cette société aura levée suffisamment d’argent soit le modèle économique permettra une rentrée d’argent suffisante pour financer la montée en puissance.

6- Le dirigeant de cette société (qui ne sera pas issu de l’équipe de fondateurs) aura une certaine expérience du business et aura peut être déjà officié chez un grand, ainsi la société gagnera en crédibilité sur le marché et aura connaissance de quelques ficelles du métier.

Donc pour conclure, cet acteur sera un nouvel acteur, avec une belle technologie, des algorithmes de recherche nouveaux, peut être américain, avec un compte en banque bien garni et un dirigeant charismatique…

Et vous, voyez vous d’autres critères de réussite pour un tel projet?

Quelques articles à lire aussi