Tag : amour

La création d’entreprise c’est comme une relation amoureuse

Je travaille souvent avec des entrepreneurs lors des missions de consulting et je constate que l’idée de base d’une volonté de création n’est finalement jamais l’idée sur laquelle l’entreprise se développera mais elle est essentielle au projet. Voici un parallèle entre la création d’entreprise et les grandes étapes d’une relation amoureuse (après la séduction) :

La passion

-Un jour on a une idée en se levant et on est persuadé que cette idée est la bonne et que cela va révolutionner le monde
-Souvent on est enthousiaste, joyeux et optimiste
-Après quelques rapides recherches sur le marché, on constate que le marché « peut » être intéressé, alors on commence à tout mettre en place et à essayer de valider des premiers éléments : qui sont les clients, est ce possible de la réaliser, avons nous les compétences, y a t-il des concurrents…
-Fort de ces premières validations on continue à fond, les ressources sont encore là, c’est le début alors on fonce…
-Vos amis vous encouragent, ce sont vos amis et ils ne veulent pas vous casser votre rêve


Crédit photo

Le doute

-Après cette phase passionnelle de quelques mois, on commence à prendre un peu de recul : et si cela n’était pas la bonne idée, et si le marché n’était pas là, pourquoi je ne vends pas, pourquoi je n’ai pas de clients, mes concurrents y arrive pas moi…
-Alors on fait un gros point sur le projet d’entreprise : et si l’idée n’était pas la bonne? Peut être que le produit ne correspond pas aux attentes des clients, l’analyse du marché est-elle suffisante…
-Bref on doute sur presque tout. Et si on allait dans le mur?

La raison

-Après le doute vient la raison, peut être est il temps de changer d’idée (ou de l’adapter fortement), de projet et enfin d’avoir le bon couple (essentiel) marché/produit.
-On se reprend, on repose tout à plat, on choisit une nouvelle idée moins révolutionnaire, plus réaliste, adieu le B2C welcome le B2B… Et on redeveloppe le tout, rapidement car le temps presse, les ressources sont de plus en plus limitées…
-En général on ne repart pas de zéro, la première idée a permis de définir pas mal de chose, peut être que des développements sont récupérables… Bref on va beaucoup beaucoup plus vite que la première fois.

L’entrepreneur passe donc par les étapes de Passion, Doute et Raison avec un projet qui évolue d’une idée qui va tout déchirer à quelque chose plus réaliste avec une vraie adéquation marché. C’est presque la même chose dans une relation amoureuse non? On aime passionnellement au début, à un moment on se demande si c’est la bonne personne et ensuite on fait des plans à long terme (avec parfois quelques adaptations par rapport au projet initial). Tout comme en amour s’il n’y avait pas cette passion originelle l’entrepreneur n’aurait pas trouvé sa seconde idée qui elle sera une réussite.

Alors pour monter une boite il faut une idée et de la passion mais pas seulement, il faut savoir écouter le marché!

Quelques articles à lire aussi