Tag : backup

Mozy lance Stash un concurrent de Dropbox

Décidément lancer une application dans le style de Dropbox est clairement à la mode. Après OVH qui propose Hubic, Share de bittorrent c’est au tour de Mozy de proposer Stash.

Mozy est une société bien connue pour la sauvegarde en ligne des ordinateurs, je l’utilise depuis 2007 et (je croise les doigts) je n’ai jamais eu à m’en servir mais le service fonctionne très bien en sauvegardant les documents de manière transparente et en redondance avec la Time Capsule. Bref, Mozy proposait jusqu’à présent des solutions de backup mais ne proposait pas d’outils pour faire du partage de documents (notion et concept bien différent). Depuis hier, Mozy a annoncé que Stash jusque là en phase de beta était maintenant ouvert au public.

Sur le principe ceux qui utilisent Dropbox ne seront pas perdus puisque Stash est à quelques fonctionnalités un copycat de Dropbox. En revanche, ceux qui font leurs sauvegardes avec Mozy vont pouvoir bénéficier d’un outil complémentaire pour faire du partage de document Anywhere. En revanche Stash permet de faire de l’instant upload grâce aux applications mobile Mozy (Iphone et Android), ainsi toutes vos photos de votre smartphone se retrouveront sur votre ordinateur, une fonctionnalité que l’on a vu la première fois dans l’application Google+.

Aujourd’hui pour utiliser Stash il faut ouvrir un compte gratuit Mozy Home qui vous permettra d’avoir 2 Gigas de backup gratuit, espace dans lequel vous allez pouvoir utiliser Stash ainsi si vous utilisez 1G pour votre sauvegarde vous aurez 1G pour faire du partage de document (1+1=2). En terme de téléchargement Stash est disponible en version mac et PC et Iphone et Android!

Quelques articles à lire aussi


Accélérer le premier backup de time machine

Voici un post un peu technique mais ce problème de lenteur sur la première sauvegarde m’a vraiment énervé, ceux qui me suivent sur Twitter (@henrilabarre) ou Google+ (+henrilabarre) ont vu passer quelques messages et images illustrant ce soucis.

Alors petit rappel des faits :

-Après le passage sous Lion, le nouvel OS d’Apple mes sauvegardes de Time Machine (le logiciel) sur la Time Capsule (le disque dur d’Apple vendu pour le backup) étaient longues et rendaient le mac vraiment impraticable
-Après quelques recherches sur des forums spécialisés j’ai cru comprendre qu’il fallait formater la Time Capsule pour repartir avec une jeu uniquement Lion, bref je m’exécute et efface donc mes backup depuis Février 2011
-Et là je me suis rappelé que le premier backup était long, très long et surtout prenait des jours entiers… Regardez cette image qui m’annonce tranquillement 60 jours de travail

Certes je faisais d’autre chose sur l’ordinateur ce qui ne devrait pas améliorer la chose, mais mon précédent premier backup avait tout de même pris 7 jours (la Time Capsule étant reliée en Ethernet à la Freebox et le mac connecté en wifi à la box). Là il est vrai que je n’avais pas 7 jours à consacrer au backup, j’ai donc cherché des solutions pour accélérer cette opération et voici ce que j’ai pu trouver :

-A priori Spotlight indexerait aussi la Time Capsule donc un moyen de faire en sorte que cela aille plus vite est d’interdire à Spotlight de parcourir votre Time Capsule : il faut cliquer sur la loupe en haut à droite et puis aller dans préférences tout en bac après avoir cherché quelque chose :

Ensuite au lieu de connecter votre Time Capsule à la Freebox il faut impérativement la connecter en Ethernet au mac ainsi on a des temps de backup énormément plus courts :

Donc rapidement on passe de 60 jours à quelques heures (3 heures et demie pour ma part). Au moins je vais pouvoir partir en vacances en sachant que j’ai au moins une sauvegarde de faite…

J’aime les produits Apple mais leurs produits réseaux ont toujours été difficiles à configurer!

Quelques articles à lire aussi


Programmer les backup de votre Time Machine

Time Machine est un logiciel de backup incrémental proposé par défaut sur les mac d’Apple. Le logiciel est très bien fait, lorsque vous recherchez un fichier effacé ou perdu vous « remontez » le temps pour retrouver le dit fichier. On va dire que c’est pratique tout en étant ludique aussi.

En revanche, lorsqu’une sauvegarde se lance c’est l’ordinateur qui va un peu tirer la langue. En effet, beaucoup de ressources sont utilisées par le logiciel et la machine pour copier les nouveaux fichiers sur votre disque de secours. Et le rythme de sauvegarde est élevé puisque l’outil se lance une fois par heure et malheureusement il n’est pas possible de modifier cette fréquence dans la configuration de timemachine…

Il faut donc utiliser des petits outils comme TimeMachineEditor ou TimeMachineScheduler qui vont vous permettre de régler la fréquence de backup selon votre convenance.

TimeMachineScheduler
TimeMachineEditor

A vos backup!

Quelques articles à lire aussi


Mettre en place une stratégie de backup efficace

L’outil informatique est une formidable invention pour travailler, se divertir et pour la création. Mais sa grande faiblesse est son risque de défaillance soit par casse de l’ordinateur, du disque dur ou encore par la perte ou le vol de votre ordinateur portable. Afin de se prémunir contre ce type de risque, il faut avoir une stratégie de sauvegarde efficace et surtout se plier à quelques règles évidentes mais nécessaires :

– Faire des sauvegardes fréquemment (une fois par jour pour les fichiers sensibles, une fois par semaine pour les normaux et une fois par mois pour le fond)
– Toujours utiliser plusieurs outils de sauvegarde, ne pas avoir peur de la redondance

Pour mettre en place ces règles vous devez utiliser un disque dur externe qui va enregistrer automatiquement tout votre disque dur. Cette solution peut être longue sauf si vous utilisez un logiciel de backup incrémental qui va automatiquement copier les nouveaux fichiers (tout en conservant les précédentes versions). Cette sauvegarde ne sera pas quotidienne, une fois par semaine est un bon timing, une fois par mois est un minimum. Souvent les disques durs externes sont vendus avec des solutions logicielles qui sont bonnes. Apple propose un logiciel embarqué sur tous les nouveaux mac : time machine.

Une fois la sauvegarde de tout votre disque il faut mettre en place une solution pour les fichiers que vous utilisez le plus, souvent ces derniers sont dans le répertoire « mes documents ». Cette sauvegarde peut être faite en ligne avec des solutions de backup en ligne comme Mozy, Steekup, idrive, ou encore neobe qui proposent tous dans leur version gratuite un ou deux gigas de backup gratuit. Ainsi vous aurez une copie quotidienne des fichiers, au pire vous ne perdrez qu’une seule journée de travail.

mozy-backup

Pour les photos qui prennent une place importante, je recommande d’utiliser des outils en ligne comme flickr ou picasa qui conserveront une copie de photos. Souvent le service est payant mais la perte est souvent plus chère que le prix annuel de l’abonnement.

Donc pour résumer un backup complet sur disque dur externe et un backup en ligne pour les fichiers des répertoires de travail. Ainsi théoriquement vous serez prémuni face à la panne de votre ordinateur.

Quelques articles à lire aussi


Cloud computing, doit-on tout stocker en ligne?

Le Cloud Computing est l’utilisation de serveurs à distance pour héberger des applications et des fichiers permettant ainsi d’avoir des clients légers voir très légers (un navigateur web peut suffire). Tous les grands de l’internet pensent tous au Cloud Computing, à ses applications et aux offres qu’ils pourraient proposer. Regardez ce que fait Google avec son offre Google Docs, cela n’est rien d’autre que du Cloud Computing, une version d’office en ligne sans que l’application soit sur votre ordinateur…

cloud-computing
Source image

Dernièrement la rumeur de la sortie de Gdrive, le stockage de fichiers en ligne version Google, remet la question au goût du jour sur les risques d’une stratégie full online pour les utilisateurs. Voici une liste rapide des avantages et des inconvénients du tout online :

Les avantages

– A priori vous ne perdrez pas vos données si le disque dur de votre pc vous lâche (normal puisque les données sont ailleurs)
– Les données sont accessibles n’importe où, pratique pour ceux qui voyage léger tout en ayant accès à Internet
– Avec des fichiers en ligne vous pouvez mettre en place des stratégies de documents partagés, et peut être travailler en mode collaboratif
– Le coût, avec un peu de bol ces solutions seront gratuites, au pire vous devrez payer quelques euros par mois ce qui en soit n’est pas la mort

Les inconvénients

– Gros inconvénient : que se passe t il si vous n’avez pas accès à Internet. Cela peut encore arriver, imaginez que votre clé 3G ne fonctionne plus, que vous vous situez dans un endroit reculé où le haut débit ne s’aventure pas encore, où les bornes de téléphonie mobile ne couvrent pas votre zone… Bref là vous êtes bon pour faire des parties de scrabble au lieu de travailler sur vos documents
– Le dépôt de bilan, imaginez que vous stockiez vos données chez un hébergeur low cost qui outsource en Inde ou ailleurs. La crise étant là, la société est mise en liquidation ou le dirigeant quitte le navire avec le reste de la trésorerie. Là vous êtes mal, vos données seront perdues à jamais. Certes des boites comme Google ont un peu de visibilité devant elles, c’est une chose à ne pas négliger dans le choix de la solution.

Vous l’avez compris, le Cloud Computing, et sa version basique le stockage en ligne sont des solutions très intéressantes, non pas qu’elles remplacent l’existant mais elles les complètent et les sécurisent dans un parfaitement premier temps. Et puis lorsque vous n’avez pas accès à vos données parce que vous n’avez pas de connexion Internet, dites vous bien que de toutes les façons vous auriez pu peut être travailler sur ce document si important mais que vous n’auriez pas pu l’envoyer, alors… Pour avoir un bon compromis on peut stoker en ligne mais aussi avoir une version en local.

Pour découvrir en douceur ces offres online je ne peux que vous conseiller de mettre en place une solution de backup en ligne pour sauvegarder vos documents les plus importants. Si vous cherchez bien sur Internet vous trouverez des offres gratuites à 1 giga avec Steekup (des français) et 2 gigas avec idrive (des américains).

Quelques articles à lire aussi


Backup gratuit, 250 gigas pour vous

File Dropper un service de stockage de fichiers en ligne offre jusqu’au 31 janvier 250 gigas de backup gratuit, valables pendant 30 ans. Une offre qui ne se refuse pas à découvrir ici.

Quelques articles à lire aussi


Dashwire une solution pour sauvegarder les données de votre téléphone

Dashwire est un service web qui a le mérite d’être bien utile puisqu’il vous propose de sauvegarder les données de votre téléphone c’est à dire les contacts, les SMS, les photos, les vidéos, bref tout le contenu. En plus de ce service de backup, Dashwire rajoute une couche sociale qui n’est pas idiote puisque vous pourrez partager vos photos avec vos amis qui seront automatiquement au courant dès qu’un nouveau contenu est en ligne.

Dernier point si vous vous faite piquer votre téléphone vous aurez toujours vos données et cela n’a pas de prix, en plus le service est gratuit (mais comment vont ils gagner de l’argent?).

Malheureusement les blackberry ne sont pas supportés pour l’instant, donc je n’ai pas pu tester en live l’application, mais cela a l’air propre et prometteur!

Quelques articles à lire aussi


Gérer l’espace disque utilisé par votre blog

Le we dernier en effectuant un backup complet de mon serveur dédié j’ai constaté que l’archive générée était inhabituellement grosse (1,8 Gigas) alors qu’en général elle se situe à tout casser entre 400 et 500 Mb. Bref, je télécharge ce fichier que je décompresse en local sur mon PC pour analyser et identifier avec Spacemonger les « fuites ».

L’investigation n’a durée que 5 secondes tellement la vision graphique du serveur était parlante. Le plugin qui permet de backuper chaque jours la base de données (on peut faire la même chose avec un CRON) avait pour fâcheuse habitude de planter mais au lieu d’envoyer le fichier du backup sql par email il le stockait sur le serveur. Conclusion j’avais plus de 1 giga de backup sql, fichiers inutiles car les 10 derniers les plus récents peuvent être utiles. Ensuite, un des plugins de wordpress que j’avais utilisé il y a quelques temps (global translator) générait des fichiers cache à ne plus quoi savoir en faire (entre 20 et 30 Mb par blog), vous pouvez faire le calcul des données inutilement générées.

Autre point j’ai constaté qu’avec la nouvelle gestion des images de wordpress je ne fais plus attention à la taille des fichiers que j’envoie et de ce fait mon espace mensuel alloué aux médias insérés sur 2803.com est en forte croissance (un simple facteur x10). Regardez l’image ci-dessous j’ai migré 2803 en mai 2008 sous la version 2.5.1 de wordpress avec le « media manager ».

Bref un peu de ménage ne fait jamais de mal au serveur…

Quelques articles à lire aussi


Page 1 de 212