Avant d’être acheté 210M$, le CEO d’Omgpop a réintégré les personnes précédemment licenciées

J’imagine que vous avez certainement lu l’incroyable histoire de la start up Omgpop (éditeur de jeux pour facebook et smartphones) qui selon toute vraisemblance était voué à une dead end prochaine qui finalement a été racheté 210M$ par Zynga. Ce rachat s’explique par le fait que le dernier jeu produit par la société, Draw Something, a été un véritable succès avec plus de 35 millions de téléchargements en 6 semaines.

L’histoire est déjà incroyable, mais elle l’est encore plus quand on apprend qu’avant de lancer « Draw Something », le CEO Dan Porter a du licencier une partie de ses équipes afin d’alléger la structure. Une fois que le deal a été suffisamment avancé, il a rappelé les personnes licenciées pour les réintégrer dans les effectifs de la société et s’est assuré qu’elles allaient toucher quelque chose de la vente de la société. Un geste que le CEO n’était pas obligé de faire!

source bi

Cette entrée a été publiée dans Réflexion Business le par .

A propos henri

Henri Labarre est consultant en stratégie auprès d'entreprises innovantes dans les domaines des TIC et plus particulièrement Internet au sein de 2803 MEDIA. Depuis 2005, Henri Labarre écrit sur ce blog sa veille et ses impressions sur l'évolution d'internet et des acteurs.

  • Jonas

    Mouai, tu oublies la polémique qu’il a créée en insultant un ex-employé sur Twitter parce qu’il avait refusé d’aller bosser pour Zynga.

    http://venturebeat.com/2012/04.....akest-one/

  • http://www.vingthuitzerotrois.fr/ henri

    Effectivement là c’est un peu moyen…

  • http://www.onandlo.com ON&LO advertising (agence de communication)

    Tant mieux pour la boite… j’espère que leur prochain jeux seront à la hauteur.

  • http://www.agencesolution.com AgenceSolution.com

    Moderne au final…