Orange vers une intégration du perso dans les forfaits pro

On le constate de plus en plus dans les entreprises le téléphone mobile professionnel n’est plus uniquement réservé aux cadres dirigeants, aujourd’hui bon nombre de salariés disposent d’un téléphone pro afin de leur permettre de faire leur travail plus efficacement. Le soucis avec un téléphone professionnel c’est que le salarié a souvent un téléphone personnel en plus.

Avec les nouveaux forfaits illimités de nombreux salariés abandonnent leur téléphone personnel au profit du téléphone professionnel ou alors ils insèrent la carte SIM pro dans leur téléphone personnel pour n’avoir au final qu’un seul téléphone. Le soucis pour le salarié est de continuer à pouvoir utiliser son téléphone avec un usage personnel tout en ayant accès aux outils pro. Il y a quelques temps je vous avais présenté la solution Knox proposée par Samsung et Orange, c’est l’une des réponses au dilemme du pro/perso en entreprise.

Il y a 15 jours, j’ai pu assister à une présentation d’Orange Business Services (la division pro d’Orange) qui a mis l’accent sur leur volonté de travailler plus avec la division grand public pour proposer des services perso en plus des services pro aux utilisateurs des entreprises. Ce point est intéressant car c’est l’une des premières fois que je constate que le cloisonnement entre les deux univers n’est plus si marqué. Ainsi aujourd’hui Orange Business propose des services perso en plus des services professionnels aux flottes entreprises. Actuellement, les services perso proposés par OBS sont relatifs à de l’assistance perso sur le téléphone, un espace shopping pour le téléphone de l’utilisateur ou encore de gérer sa ligne sans passer par son administrateur IT. Certes ces services sont un premier pas vers peut être une « fusion » de la gestion du pro/perso chez Orange! Ce changement de discours correspond bien à l’évolution des télécoms et Orange semble investir dans cette direction.


Avec le Lyric, Honeywell peut enfin concurrencer Nest

C’est un peu le retour des acteurs traditionnels du monde du chauffage et de la gestion de l’énergie des bâtiments. cela allait arriver, mais parfois dans une industrie peu enclin à l’innovation de rupture ces changements peuvent être longs et être fatal pour les acteurs qui ne font pas les investissements nécessaires.

Nest, racheté par Google depuis, avait bousculé les codes de la gestion de la température des habitations en proposant un thermostat élégant et surtout intelligent (il s’adapte en fonction de vos habitudes et se pilote via une application smartphone). Pendant ce temps, les acteurs traditionnels continuaient quant à eux à proposer des solutions peu esthétique, filaire et sans réelle innovation depuis 10 ans.

Le fabricant Honeywell vient de réagir avec son nouveau produit le Lyric. Et comme ils sont malins, le Lyric est presque un copycat du Nest : design rond, site internet dans le même style et discours similaire : gagnez de l’argent en faisant des économies et enfin une gamme de prix proche du Nest avec un prix affiché de 279$ versus les 249$ du Nest. Après c’est plutôt de bonne guerre et le résultat final de ce thermostat semble plutôt réussi. Honeywell propose en plus l’avantage de faire des thermostats depuis quelques années ce qui a un côté rassurant.


Google va proposer une extension pour encrypter vos emails en end to end

Google est fan de la sécurité de ses utilisateurs et propose maintenant la recherche sur son moteur en mode https et depuis le début de gmail il crypte vos emails gmail avec le protocole TLS. Le soucis c’est que 50% des emails perdent cette protection parce ce que des providers n’ont pas cette protection d’activée.

Afin de palier à ce problème Google vient de proposer en test une future extension pour Google Chrome qui permettra de garantir une encryption en mode « end to end » ce qui est un très bon point. Aujourd’hui cette extension est encore en mode test mais on imagine bien que Google puisse l’intégrer en natif à terme dans Google Chrome.

Pour l’instant cette extension n’est pas intégrée au Chrome Store mais est disponible en mode open source ici afin de la débugger.


Tester Google Stars en avant première

Google Star c’est une nouvelle extension pour Google Chrome qui n’a pas encore été annoncée officiellement par Google mais qui a fuitée sur internet il y a quelques jours. Google Stars c’est donc une extension qui va vous permettre de gérer plus simplement les favoris dans Google Chrome avec une interface plus élégante et une approche plus visuelle des signets de votre navigateur.


L’approche de Google Stars est intéressante car il ne faut pas oublier que Google a aussi un système de gestion de bookmarks un peu dans le style de ce que pouvait proposer Delicious il y a quelques années maintenant. Personnellement j’utilisais occasionnellement Google Bookmarks mais l’interface austère m’a depuis un peu éloigné de ce service. Au moins avec Google Stars c’est plus graphique et l’on peut gérer facilement ses favoris sur desktop et sur mobile.

Pour installer cette extension leakée il faut télécharger le fichier .crx et l’installer dans Google Chrome en allant sur chrome://extensions et en se mettant préalablement en mode développeur et voilà.

Source


Fleex.tv pour améliorer son anglais en regardant des films

Fleex.tv est un service qui propose de progresser en anglais en regardant des vidéos. Le principe est très simple et semble efficace. En effet, au fur et à mesure que vous regardez des films l’outil va proposer de plus en plus de sous-titres en anglais. Au début, les sous titres sont en français et peu à peu les sous titres en anglais apparaissent. Pour les phrases complexes l’outil vous les proposera en français et pour les mots que vous ne comprenez pas vous pouvez avoir la définition en cliquant sur le mot.

La nouveauté est que Fleex a adapté le logiciel open source popcorn time qui permet de streamer des films sous le format torrent afin que la méthode d’apprentissage fonctionne. C’est malin et cela permettra peut être à certains de progresser de manière ludique en anglais!

Attention tout de même les films proposés sur popcorn time sont protégés par des droits d’auteur donc les regarder revient à faire du piratage!


Google détrône Apple et devient la marque la mieux valorisée

Comme chaque année le cabinet Millward Brown sort son classement des marques en terme de valeur et surprise cette année cela n’est pas Apple qui occupe la première place mais Google. La stratégie de Google d’être présent sur des sujets aussi variés que la recherche, les objets connectés ou encore sur les véhicules porte donc ses fruits. L’innovation est donc la clé pour construire une marque puissante, peut-être que les annonces de septembre prochain d’Apple rebattront les cartes.

Dans ce classement Millward Brown, les marques françaises sont à la traine avec Louis Vitton à la 30ème place, L’oréal 36ème, Hermes 41ème, Orange 61ème, .

Voici le classement des 100 marques les plus chères en 2013 :


Google ajoute la publicité à son application Newsstand

Newsstand c’est l’application de Google qui permet de lire ses sources d’information dans une belle application. Historiquement cette application s’appelait Google Flux elle a été rebaptisé Newsstand il y a peu de temps. Cette application permet aux éditeurs de contenus de proposer leurs contenus dans l’une des applications phares de Google.

Jusqu’à maintenant il était impossible pour l’éditeur de monétiser son contenu diffusé dans Newsstand mais depuis hier Google permet aux éditeurs d’y ajouter des pavés adsense, permettant ainsi une monétisation de cette audience parallèle aux sites internet des éditeurs.

L’ajout d’Adsence se fait très simplement via l’éditeur de Newsstand à cette adresse : https://www.google.com/producer

Reste à voir maintenant si cette application permet de générer de nouveaux revenus pour les éditeurs…


Baisse des revenus de Candy Crush, la fin d’un modèle?

L’univers du jeu vidéo sur mobile est impitoyable, en effet cette industrie est très fortement liée à des effets de mode. Le célèbre jeu de King, Candy Crush, n’échappe pas à ce phénomène avec depuis quelques mois une baisse substantielle de ses revenus comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous :

Le soucis avec ces jeux très populaires est qu’ils arrivent relativement rapidement à maturité avec un niveau de revenu très important mais au bout de quelques trimestres ces revenus baissent car les utilisateurs switchent sur d’autres jeux car ils se lassent rapidement. D’ailleurs les investisseurs de King commencent à douter du modèle de ce fait le cours de l’action est aujourd’hui en dessous de son cours d’introduction. Alors King sera t il le nouveau Zynga? A mon avis cela sera certainement le cas…

Source


Page 9 de 410« Début...910...2030...Fin »