Changement de politique chez Getty Images pour l’utilisation des visuels

La semaine dernière Getty Images, la célèbre banque d’images a fait un sacré changement de stratégie en ce qui concerne l’utilisation de ces photos. En effet, maintenant il est possible de les utiliser gratuitement si cette utilisation n’a pas de finalité commerciale. Ainsi Getty change son fusil d’épaule et va pouvoir se concentrer sur la commercialisation plutôt que la protection de ces visuels qui étaient souvent repris illégalement par de nombreux sites internet.

Cette nouvelle stratégie semble risquée de prime abord mais après réflexion l’idée n’est pas idiote du tout, je m’explique. Getty constatait fréquemment que ses visuels étaient piratés et repris sans s’être acquitté de la licence d’exploitation, de ce fait ils payaient des avocats pour pister les fraudeurs, efficace mais pas tellement créateur de valeur pour la société. Aujourd’hui Getty autorise les sites à reprendre les photos avec un crédit obligatoire sous la photo et pour des projets sans but commercial. Ce crédit permettra à Getty d’affirmer encore sa marque et deviendra un bel outil de promotion pour la commercialisation des images.

Avec cette gratuité d’utilisation, Getty va augmenter l’utilisation de ses visuels sans pour autant augmenter ses coûts, de toute façon les personnes qui utilisaient des visuels Getty sans les payer n’auraient jamais acheté les droits de photos. En revanche, comme le souligne Forbes, la limite de l’exercice sera de déterminer où se situe la frontière de l’utilisation commerciale? Est ce que l’utilisation est réservée à des sites éditoriaux ou peut on aussi utiliser ces visuels sur des sites commercialisant des produits? Un point à clarifier pour éviter quelques désagréments!

Vous pouvez embarquer une photo Getty Images gratuitement sur un site Web, un réseau social ou un blog sans avoir à en acheter la licence. Cependant, l’image en question ne doit pas être utilisée à des fins commerciales (dans une publicité ou pour vendre un produit, récolter des fonds ou faire de la promotion).

Pour utiliser une image sur votre blog, rien de plus simple il faut survoler l’image que vous désirez intégrer puis cliquer sur le bouton « embed » < / >. Attention vous ne pourrez pas modifier la taille de l’image :

La taille des photos Getty Images que vous embarquez à un site ne peut pas être modifiée. Si vous souhaitez utiliser un fichier d’une taille différente, vous devrez acquérir la licence de l’image en question. Pour ce faire, rendez-vous sur gettyimages.fr pour consulter les tailles de fichiers et les options tarifaires disponibles pour l’image souhaitée.


2013 l’année du Bitcoin

Coindesk vient de publier une série de slides très bien faite qui fait la rétrospective des faits marquants de l’année 2013. Cette présentation est donc un peu plus précise que celle que je vous avais présenté qui elle reprenait l’histoire du Bitcoin depuis son origine.

Et avec les derniers évènements suite à la fermeture de la plateforme Mt.Gox un peu d’informations sur ce sujet ne fera pas de mal!


Wacom propose un format universel d’encre électronique

Wacom est une société qui innove constamment dans le domaine l’encre électronique. Il est vrai que c’est un peu le business de cette société qui propose des tablettes graphiques permettant de dessiner de manière professionnelle mais aussi pour les amateurs.

Will (Wacom Ink Layer Language) est donc un nouveau format qui est indépendant des supports et des technologies, un vrai format universel. Wacom propose dès à présent un kit de développement (SDK) pour les partenaires qui veulent intégrer Will dans leurs applications et devices aussi bien sous iOS, Android, Mac OS et Windows. Reste maintenant à attendre que des partenaires intègrent cela dans leurs applications. Pour l’instant Wacom ne communique pas de nom de partenaires…

WILL offre un standard universel d’encre numérique recrée une sensation d’encre très naturelle et de haute qualité. La compatibilité de l’encre avec celles d’autres fournisseurs permet aux utilisateurs de communiquer en totale liberté et de collaborer avec autrui sans se soucier du type de matériel, de l’écosystème ou de l’offre de cloud choisie. Grâce à WILL, l’encre numérique devient l’outil d’expression de la créativité personnelle le plus puissant.

La vidéo de Wacom mettant en avant le caractère universel de cette technologie :

Plus d’information sur Will sur le site dédié ici.


Gmail va proposer un bouton pour se désabonner des newsletters

Je ne suis pas certain que cette nouvelle va faire plaisir à ceux qui font de l’emailing, mais Google vient d’annoncer que très prochainement ils allaient mettre en avant le bouton de désinscription des newsletters. Bouton qui est très souvent planqué en bas de message avec une police de caractères toute petite!

Donc après le passage des emails commerciaux dans un onglet spécifique, Gmail va vous aider à nettoyer votre boite. L’idée n’est pas idiote et va dans le sens de ce que propose Unroll.me. A priori ce bouton serait sous le format « quick action buttons » ce qui signifie que l’utilisateur n’aura même pas à ouvrir l’email pour se désabonner. Finalement cette fonctionnalité va permettre d’améliorer le filtre anti-spam puisqu’un moyen de désabonner d’une newsletter était bien entendu de la marquer comme spam!

Source


19 milliards…

J’avoue que je n’en reviens pas encore. Facebook a fait l’acquisition du service de messagerie WhatsApp pour un montant total de 19 milliards de dollars. Un sacré chiffre! Facebook va donc payer 4 milliards de dollars en cash, 12 milliards en action Facebook et propose un look up bonus de 3 milliards si les fondateurs restent 4 ans chez Facebook.

Forcément on se demande tous pourquoi Facebook paie autant pour WhatsApp? A ce stade du développement de Facebook, on le voit les relais de croissance ne sont pas évident et Facebook a pour obligation de conserver ses utilisateurs car ce sont eux qui gênèrent du chiffre d’affaires. Facebook se fait constamment attaquer par de nouveaux entrants soit sur le principe du réseau social, soit sur les services annexes (messageries, partage de photos…). Aujourd’hui Facebook a du cash, beaucoup de cash alors plutôt que de voir des concurrents les détrôner ils préfèrent les racheter quitte à payer le prix fort.

Alors oui Facebook rachète les 450 millions d’utilisateurs de WhatsApp mais il ne faut pas oublier qu’un grand nombre d’entre eux sont aussi sur Facebook. Mais ils ne sont peut être pas très actifs alors que le taux d’activité de WhatsApp est supérieur à 70% par jour. Alors je pense que l’on ne peut pas dire que Facebook est à la course au nombre d’utilisateurs mais plutôt au nombre d’utilisateurs actifs.

Facebook achète aussi une belle messagerie qui fonctionne parfaitement. Celle-ci est à l’opposé du principe de facebook de partager des éléments de sa vie car sur WhatsApp ce sont les conversations qui sont à la base de l’outil, et par définition elles sont bien restreintes aux personnes de cette dernière.

Donc finalement Facebook se paie un concurrent, des utilisateurs très actifs et une solution de messagerie dédiée (même s’ils en avaient déjà une…). N’oublions pas que Facebook avait loupé le rachat de SnapChat il y a quelques semaines. Alors est-ce que le devenir de Facebook sera d’avoir une constellation de services dissociés de Facebook : Instagram, WhatsApp… Certainement que oui!


Bringrr l’objet connecté pour ne pas oublier ses affaires

On l’a vu cette année sera l’année des objets connectés. Bringrr est un projet en phase finale de financement sur la plateforme kickstarter. Ce projet a pour objectif de produire un tag connecté qui vous permettra de savoir si vous avez bien vos affaires une fois dans votre véhicule.

L’idée est vraiment pas idiote car qui n’a jamais oublié son téléphone, son ordinateur… Avant de monter dans sa voiture? Le principe est simple vous attachez un tag (plutôt élégant d’ailleurs) à l’appareil que vous souhaitez suivre, notez que cela peut aussi être attaché à un collier d’animal. Une fois dans votre voiture vous connectez le device Bringrr qui fait aussi office de chargeur USB. Ce device grâce à un code de couleur vous permettra de savoir si vos affaires sont dans votre voiture. Mais bringrr fonctionne aussi avec un smartphone ainsi vous allez pouvoir retrouver facilement vos affaires chez vous (clés par exemple) et si vous ne les retrouvez pas chez vous, Bringrr permet aussi d’utiliser les autres utilisateurs de Bringrr pour chercher l’objet manquant.

Ce que j’ai trouvé pas mal dans leur projet c’est la possibilité de mettre en place un calendrier pour gérer vos objets à avoir avec vous. Ainsi si vous avez piscine le lundi soir, l’appli vous informera uniquement le lundi si vous avez bien pris vos affaires de piscine. Un projet sympathique dans le domaine des objets connectés qui va plus loin que ce que peut proposer Tile.


Evolution des investissements en R&D d’Apple

On le sait tous la survie des sociétés passe par une stratégie d’innovation forte qui nécessite un investissement en recherche important. Apple, leader dans le domaine de la high tech grand public l’a bien compris et investi massivement en R&D depuis de nombreuses années.

Le graphique ci-dessous montre l’effort en R&D fait par Apple depuis 1995. Ce que l’on constate c’est que la société augmente sans cesse le montant de la recherche avec un pic sur les dernières années.

En revanche, lorsque l’on regarde l’investissement R&D par rapport au chiffre d’affaire on constate que la société n’investi pas de manière constante car la part de R&D sur le chiffre d’affaires est très variable avec un creux en 2011 et un sursaut en 2012, ce qui correspond à une prise de conscience du besoin de renouvellement des gammes produits d’Apple :

Un bon business case pour les sociétés high tech.

Source tuaw


La domination de google map

Google est dominant dans pas mal de domaines mais aussi dans celui de la cartographie avec son produit phare Google Map. Voici une infographie bien faite qui présente ce que fait Google Map versus son concurrent ouvert OpenStreetMap.

J’aime bien la conclusion « normalement l’open gagne toujours, mais Google aussi! » Sur l’aspect API je serais moins engagé car ne l’oublions pas des acteurs comme Airbnb peuvent à tout moment basculer vers une solution de type Mapbox comme a pu le faire Foursquare il y a quelques mois déjà.


Page 12 de 410« Début...10...1213...2030...Fin »