Refonte en cours de l’onglet promotion de Gmail, cela sera plus visuel!

L’arrivé des onglets dans Gmail et surtout le fait que les newsletters des ecommerçants soient automatiquement placées dans l’onglet promotion de Gmail avait fait grogner certains qui de facto avaient vu leur taux d’ouverture chuter drastiquement.

Il semble que Google ait entendu le message, enfin pas entièrement, mais ils travaillent sur une nouvelle version de cet onglet qui soit plus « vendeur » pour les utilisateurs. L’idée est donc de proposer une mise en forme sous forme de vignette, quelque chose de bien plus visuel ce qui est une très bonne idée pour les emails commerciaux. Voici ce que cela donnerait dans l’onglet promotion avec l’option vignette d’activée et l' »infinite scroll » :

Franchement j’aime bien et cette possibilité de mise en page me fera certainement aller plus souvent sur cet onglet. Attention pour l’instant cette option est en beta et pour pouvoir l’activer il va falloir vous inscrire ici. Cette beta est réservée uniquement aux comptes Gmail et pas ceux de Google Apps…


Le sacré coup d’Oculus avec sa levée de fond sur Kickstarter

Au cas où vous ne l’auriez pas encore lu (ce qui est peu probable) la société Oculus qui travaille sur un casque de réalité augmenté vient d’être achetée par Facebook pour 2 milliards de dollars (dont une grande partie en actions facebook).

Pour son lancement cette société avait soumis son projet sur la plateforme de crowdfounding Kickstarter. Lors de cette phase elle avait récolté plus de 2,4 millions de dollars ce qui lui donnait la possibilité de travailler sereinement sur le développement de son casque. Le très bon coup est que ces 2,4 millions de dollars n’ont pas été échangés contre des actions de la société mais correspondaient à des ventes de kit de développement ou des donations. Ainsi la société a pu lever ensuite 75 millions de dollars tout en ayant une visibilité de CA de 2,4 millions de dollars et puis se faire acheter pour 2 milliards de dollars par Facebook.

Cette histoire va certainement marquer le crowdfounding pour longtemps car les presque 10.000 personnes qui ont soutenu le projet initialement n’auront rien en retour (sauf le produit pour ceux qui avaient choisi cette option, mais les 1009 donateurs de 10$ en échange d’un merci ont un goût amer dans la bouche aujourd’hui si l’on regarde les commentaires de la page Kickstarter…

Alors aujourd’hui on peut se demander si le principe de la donation sans contre partie ne vit pas ses derniers jours…

Source wsj et le blog d’Oculus


Steven Wolfram présente son propre language informatique

Wolfram est certainement l’une des sociétés internet qui m’impressionne en terme de développement, cette société a tout basé sur des algorithmes puissants qui permettent de faire presque tout et n’importe quoi. Steven Wolfram, à l’origine de cette société, a présenté il y a quelques semaines un avant gout de ce que sera le Wolfram Language et c’est vraiment très puissant comme vous pouvez le voir sur cette vidéo de présentation :

A regarder jusqu’à la fin pour voir l’ampleur de ce qu’ils proposent!


Migrer une feuille de calcul Google sous le nouveau format Google Sheets

Souvenez vous il y a quelques mois Google annonçait une nouvelle mouture de son tableur Google Sheets avec un lot de nouveautés vraiment sympathiques. Le hic c’est que les documents qui avaient été créés sous la version précédente ne pouvaient pas être mis à jour sous cette nouvelle version. Dommage, vraiment dommage…

Pour ma part le tableau de bord de ma société est sous Google Sheets donc forcément je l’utilise tous les jours et le fait que j’utilise une version non à jour de mon tableur me gênait un peu. Non pas que je n’utilise pas la nouvelle version mais qu’à terme Google allait certainement annoncer qu’ils ne maintiendrait plus cette version. Bref un soucis à très long terme mais c’était l’occasion de regarder comment migrer simplement sous la nouvelle version.

Mes recherches sont rapidement abouties à une fin de non recevoir, en gros il était impossible de migrer point final. Mais au détour d’une recherche je suis tombé sur un post d’un forum où l’utilisateur conseillait de télécharger son document au format Microsoft et ensuite de créer une nouvelle feuille et d’importer le fichier au format Microsoft et Bingo ce fut la bonne solution.

Cette méthode permet donc d’utiliser facilement la nouvelle version de Google Sheets, attention tout de même j’ai eu quelques petits problèmes pour des champs de date qui avaient été mal formatés dans l’ancienne version.


Un peu de dataviz sur le nom des listes des municipales 2014

Hier soir prenant mon courage à deux mains je ne suis demandé ce que pourrait donner une représentation du champ lexical des noms des listes déposées pour les municipales de 2014. Quelques heures plus tard j’avais le résultat qui m’a étonné par son absence d’originalité.

En effet, l’analyse des noms des presque 21,000 listes déposées montre que quelque soit la nuance politique, les candidats utilisent presque systématiquement les mêmes mots : Pour, Ensemble et Avenir. Seul les listes d’extrême se démarquent avec des noms plus spécifiques, reprenant souvent le nom des partis de référence.

Voici le résultat de cette recherche sémantique et comme les données sont issues du travail de Commune Mairie vous pouvez retrouver cette visualisation directement sur le site avec en bonus au survol de chaque bulle la nuance politique de la liste (bien plus pratique pour comprendre ce graphique).

Le lien vers la visualisation interactive sur commune-mairie.


Changement de politique chez Getty Images pour l’utilisation des visuels

La semaine dernière Getty Images, la célèbre banque d’images a fait un sacré changement de stratégie en ce qui concerne l’utilisation de ces photos. En effet, maintenant il est possible de les utiliser gratuitement si cette utilisation n’a pas de finalité commerciale. Ainsi Getty change son fusil d’épaule et va pouvoir se concentrer sur la commercialisation plutôt que la protection de ces visuels qui étaient souvent repris illégalement par de nombreux sites internet.

Cette nouvelle stratégie semble risquée de prime abord mais après réflexion l’idée n’est pas idiote du tout, je m’explique. Getty constatait fréquemment que ses visuels étaient piratés et repris sans s’être acquitté de la licence d’exploitation, de ce fait ils payaient des avocats pour pister les fraudeurs, efficace mais pas tellement créateur de valeur pour la société. Aujourd’hui Getty autorise les sites à reprendre les photos avec un crédit obligatoire sous la photo et pour des projets sans but commercial. Ce crédit permettra à Getty d’affirmer encore sa marque et deviendra un bel outil de promotion pour la commercialisation des images.

Avec cette gratuité d’utilisation, Getty va augmenter l’utilisation de ses visuels sans pour autant augmenter ses coûts, de toute façon les personnes qui utilisaient des visuels Getty sans les payer n’auraient jamais acheté les droits de photos. En revanche, comme le souligne Forbes, la limite de l’exercice sera de déterminer où se situe la frontière de l’utilisation commerciale? Est ce que l’utilisation est réservée à des sites éditoriaux ou peut on aussi utiliser ces visuels sur des sites commercialisant des produits? Un point à clarifier pour éviter quelques désagréments!

Vous pouvez embarquer une photo Getty Images gratuitement sur un site Web, un réseau social ou un blog sans avoir à en acheter la licence. Cependant, l’image en question ne doit pas être utilisée à des fins commerciales (dans une publicité ou pour vendre un produit, récolter des fonds ou faire de la promotion).

Pour utiliser une image sur votre blog, rien de plus simple il faut survoler l’image que vous désirez intégrer puis cliquer sur le bouton « embed » < / >. Attention vous ne pourrez pas modifier la taille de l’image :

La taille des photos Getty Images que vous embarquez à un site ne peut pas être modifiée. Si vous souhaitez utiliser un fichier d’une taille différente, vous devrez acquérir la licence de l’image en question. Pour ce faire, rendez-vous sur gettyimages.fr pour consulter les tailles de fichiers et les options tarifaires disponibles pour l’image souhaitée.


2013 l’année du Bitcoin

Coindesk vient de publier une série de slides très bien faite qui fait la rétrospective des faits marquants de l’année 2013. Cette présentation est donc un peu plus précise que celle que je vous avais présenté qui elle reprenait l’histoire du Bitcoin depuis son origine.

Et avec les derniers évènements suite à la fermeture de la plateforme Mt.Gox un peu d’informations sur ce sujet ne fera pas de mal!


Wacom propose un format universel d’encre électronique

Wacom est une société qui innove constamment dans le domaine l’encre électronique. Il est vrai que c’est un peu le business de cette société qui propose des tablettes graphiques permettant de dessiner de manière professionnelle mais aussi pour les amateurs.

Will (Wacom Ink Layer Language) est donc un nouveau format qui est indépendant des supports et des technologies, un vrai format universel. Wacom propose dès à présent un kit de développement (SDK) pour les partenaires qui veulent intégrer Will dans leurs applications et devices aussi bien sous iOS, Android, Mac OS et Windows. Reste maintenant à attendre que des partenaires intègrent cela dans leurs applications. Pour l’instant Wacom ne communique pas de nom de partenaires…

WILL offre un standard universel d’encre numérique recrée une sensation d’encre très naturelle et de haute qualité. La compatibilité de l’encre avec celles d’autres fournisseurs permet aux utilisateurs de communiquer en totale liberté et de collaborer avec autrui sans se soucier du type de matériel, de l’écosystème ou de l’offre de cloud choisie. Grâce à WILL, l’encre numérique devient l’outil d’expression de la créativité personnelle le plus puissant.

La vidéo de Wacom mettant en avant le caractère universel de cette technologie :

Plus d’information sur Will sur le site dédié ici.


Page 11 de 410« Début...10...1112...2030...Fin »