Windows pas assez « secure » pour Google

0 Flares 0 Flares ×

Le financial times a annoncé le 31 mai dernier que Google pourrait interdire l’usage de Windows sur les postes de ses employés pour des raisons de sécurité. En effet, cette nouvelle arrive après l’épisode du piratage chinois de Google en Janvier dernier. Toujours selon le journal 10,000 employés seraient concernés par cette directive, ils passeraient vraisemblablement sous mac OSX ou bien sur des PCs équipés de Linux.

Néanmoins, les employés qui souhaiteraient conserver Windows sur le poste pourraient le faire mais ils devront avoir une autorisation préalable. Selon Cnet Microsoft a largement commenté cette « annonce » du FT, n’oublions pas que Microsoft reste tout de même le leader sur le marché de l’OS pour ordinateur personnel.

Cette annonce ne va pas changer la face du monde, ni causer un grand tord à Microsoft, au moins sur le court terme, mais l’annonce fait plutôt une mauvaise publicité temporaire et permettra à Google de mettre en avant son offre Google Apps qui, elle, est directement concurrente avec les solutions bureautiques de Microsoft (Outlook, word, excel….).

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 LinkedIn 0 Google+ 0 0 Flares ×

  • binbin

    Une belle opportunité pour Google de tacler l’os de Microsoft et mettre en avant ses produits…

    Mais les produits de Google sont-ils vraiment plus fiables ?

    Windows « victime » de son succès reste le terrain privilégié des hackers ce qui explique aussi que les mises à jour de failles de sécurité soit si régulières.
    Mais si autant d’attentions bonnes ou mauvaises étaient portées sur les autres OS, rien ne dit qu’on n’en trouverait pas autant.

    Enfin quand on se fait « cyber-attaquer » par un état (la chine en l’occurrence) je crois bien que quel que soit votre système, résister semble quasi utopique.