Instagram – Kevin Systrom va empocher 400 millions de dollars

18 Flares 18 Flares ×

Si vous vous êtes connecté hier sur Internet vous n’avez pas pu passer à côté de l’annonce de rachat d’Instagram par Facebook pour un montant d’un milliard de dollars.

Voici quelques données intéressantes qui viennent compiler les informations autour de ce rachat un peu surévaluer il me semble :

-Instagram a été créé il y a moins de deux ans
-La société venait de finaliser une levée de fonds de 50 millions de dollars à une valorisation de 500 millions de dollars, Instagram venait juste de récupérer cet argent deux jours avant le rachat par Facebook à une valorisation à 1 milliard, les investisseurs ont donc réalisé une plus value x2 en 2 jours. Un record qui va être difficile à battre!
-Kevin Systrom, le CEO fondateur de la société détenait encore 40% de la société, il vient donc d’empocher un chèque de 400 millions de dollars, son associé Mike Krieger avec 10% des parts va prendre 100 m$…
-Les 11 autres salariés (sur les 13 que compte la société) vont se partager 100 millions de dollars
-Instagram n’a pas de site internet
-Instagram n’a pas de revenu, ni de business model d’ailleurs
-Instagram est devenu peu à peu un vrai réseau social alors qu’au départ cela n’était qu’une simple application photo
-Instagram aurait 37 millions de membres sous iOS, et un rythme très rapide d’adoption par les utilisateurs android (un million serait devenu membre le jour de la mise à disposition de l’application android)
-Facebook laisserait Instagram autonome un peu comme Google avec Youtube.

Alors quelles conclusions peut on en tirer :

-Qu’il est possible de monter une boite sans business model (rappelez vous twitter au début)
-Que Facebook achète un acteur qui aurait pu lui faire de l’ombre à terme
-Que si Pinterest était acheté à la même valorisation par utilisateur la société vaudrait 350 millions de dollars

Bref tout cela fait réfléchir sur le bien fondé des montants de rachat. Lors du rachat de Youtube par Google tout le monde avait été impressionné par le montant, aujourd’hui limite si une société n’est pas acheté plus d’un milliard c’est qu’elle n’est pas d’intérêt… Autant Youtube avait un business model et une stratégie en cohérence avec Google, autant instagram est cohérent avec Facebook mais en terme de rentabilité de l’opération on va vite être loin du compte. En revanche, en coût de fonctionnement cela n’est pas Instagram qui viendra plomber Facebook!

18 Flares Twitter 15 Facebook 2 LinkedIn 1 Google+ 0 18 Flares ×

Cette entrée a été publiée dans Internet le par .

A propos henri

Henri Labarre est consultant en stratégie auprès d'entreprises innovantes dans les domaines des TIC et plus particulièrement Internet au sein de 2803 MEDIA. Depuis 2005, Henri Labarre écrit sur ce blog sa veille et ses impressions sur l'évolution d'internet et des acteurs.