Facebook permet maintenant d’éditer ses propres commentaires

46 Flares 46 Flares ×

Voici une petite fonctionnalité qui manquait cruellement à Facebook, l’édition de ses commentaires. Auparavant il fallait effacer son commentaire et ensuite reposter ce dernier. Cette opération était parfois nécessaire pour corriger un propos ou tout simplement pour apporter une correction orthographique. Notez que certains utilisateurs avaient la possibilité d’éditer le commentaire 30 secondes après sa publication.

Aujourd’hui Facebook ajoute l’édition des commentaires sans limite de temps et c’est plutôt appréciable. Comme avant il faut se positionner dans la partie droite du commentaire et de cliquer sur Edit or Delete et de choisir Edit.

C’est la petite fonctionnalité du vendredi, cela ne va pas révolutionner Facebook mais cela va rendre l’outil plus pratique! C’est à se demander pourquoi cela n’existait pas avant…

46 Flares Twitter 37 Facebook 1 LinkedIn 3 Google+ 5 46 Flares ×

Cette entrée a été publiée dans Internet, et marquée avec , le par .

A propos henri

Henri Labarre est consultant en stratégie auprès d'entreprises innovantes dans les domaines des TIC et plus particulièrement Internet au sein de 2803 MEDIA. Depuis 2005, Henri Labarre écrit sur ce blog sa veille et ses impressions sur l'évolution d'internet et des acteurs.

  • Sixte

    wahou, bientôt on aura écrire en gras et en italique, ou, soyons fou, en couleur !

  • http://www.vingthuitzerotrois.fr/ henri

    Peut être effectivement ;) Une fonctionnalité basique vient d’être rendue disponible chez facebook on progresse!

  • titi

    au premier abord, ça peut être bien : corrigé une faute d’orthographe.
    Mais cela peut rapidement devenir dangereux: je like un commentaire mais l’auteur le modifie après !!
    je suis peut être plus d’accord avec ce qu’il a écrit !!!

    Apriori anodine, cette nouvelle fonctionnalité est super dangereuse !! je n’aime pas !

  • http://goo.gl/PVqW8 Sophie

    C’est vrai que c’est un peu limite: les likes restent, mais le statut change. Ça va créer bien des situations bizarres…